L’Équipe d’oncologie de l’HGJ remporte le Prix de cancérologie 2023

Les lauréat(e)s célèbrent leur Prix de cancérologie. Rangée arrière (de la gauche) : la Dre Miruna Anohim, médecin gériatre, Oncogériatrie, HGJ; George Loutochin, coordinateur de projet - Réseau de Cancérologie Rossy; et Renata Benc, conseillère-cadre en Soins infirmiers - Oncologie. Rangée du milieu (de la gauche) : Christina Clausen, coordinatrice d’activités | Collaboratif en soins infirmiers de l’université McGill; Erika Martinez, l’infirmière pivot en oncologie qui a mis en œuvre le projet; et Gabrielle Chartier, conseillère-cadre en Soins infirmiers – Oncologie, Développement de programme pour sites tumoraux en oncologie. Rangée avant (de la gauche) : Karine Lepage, coordonnatrice clinico-administrative, Divisions médecine et oncologie; et la Dre Johanne Monette, médecin gériatre, Oncogériatrie, HGJ. Absentes : Nathalie El-Haddad, spécialiste en procédés administratifs, Développement de programme pour sites tumoraux en oncologie; et Carmen Loiselle, chercheuse principale à l’Institut Lady Davis et au Service de soins infirmiers, et directrice scientifique de l’organisation L’espoir, c’est la vie.
Les lauréat(e)s célèbrent leur Prix de cancérologie. Rangée arrière (de la gauche) : la Dre Miruna Anohim, médecin gériatre, Oncogériatrie, HGJ; George Loutochin, coordinateur de projet - Réseau de Cancérologie Rossy; et Renata Benc, conseillère-cadre en Soins infirmiers - Oncologie. Rangée du milieu (de la gauche) : Christina Clausen, coordinatrice d’activités | Collaboratif en soins infirmiers de l’université McGill; Erika Martinez, l’infirmière pivot en oncologie qui a mis en œuvre le projet; et Gabrielle Chartier, conseillère-cadre en Soins infirmiers – Oncologie, Développement de programme pour sites tumoraux en oncologie. Rangée avant (de la gauche) : Karine Lepage, coordonnatrice clinico-administrative, Divisions médecine et oncologie; et la Dre Johanne Monette, médecin gériatre, Oncogériatrie, HGJ. Absentes : Nathalie El-Haddad, spécialiste en procédés administratifs, Développement de programme pour sites tumoraux en oncologie; et Carmen Loiselle, chercheuse principale à l’Institut Lady Davis et au Service de soins infirmiers, et directrice scientifique de l’organisation L’espoir, c’est la vie.

Le travail de l’infirmière pivot Erika Martinez et d’une équipe d’Oncologie gériatrique à l’HGJ a été reconnu par un Prix de cancérologie pour une initiative qui appuie les personnes âgées vulnérables pendant leur traitement contre le cancer.  

Le Prix a été attribué dans la catégorie Évolution de la pratique lors de la conférence annuelle du Programme québécois de cancérologie, le 23 novembre.

« C’est avec une grande fierté que nous recevons cette reconnaissance », a déclaré Karine Lepage, coordonnatrice clinico-administrative, Divisions médecine et oncologie. « Cet avancement dans les soins offerts aux personnes âgées en cancérologie a été fait grâce au leadership infirmier et à la collaboration multidisciplinaire. J’aimerais remercier tous ceux qui ont appuyé ce projet de près ou de loin. Félicitations! »

Le projet est fondé sur des questionnaires pour les personnes âgées de 70 ans et plus qui ont eu un diagnostic de cancer du sein ou gynécologique. L’objectif est d’évaluer les besoins de ces personnes, de cerner celles qui pourraient être vulnérables et d’offrir un soutien personnalisé le plus tôt possible dans la trajectoire de soins de la patiente.  

Selon le texte de présentation de l’Équipe, « Il est important d’évaluer les besoins spécifiques de nos patientes âgées afin d’optimiser leur expérience de cancer. Une évaluation en oncogériatrie permet d’établir un plan qui tient compte des besoins et vulnérabilités du patient. »

Félicitations aux gagnant(e)s!