Vous voulez renforcer votre protection contre la COVID-19? Il vous faut la dose de rappel!

Le Dr Matthew Oughton, l’un des médecins traitants à la Division des maladies infectieuses à l’Hôpital général juif.
Le Dr Matthew Oughton, l’un des médecins traitants à la Division des maladies infectieuses à l’Hôpital général juif.

Les membres du personnel du CIUSSS se sont efforcés de s’assurer qu’ils étaient protégés adéquatement contre la COVID-19. Si vous avez reçu seulement deux doses, vous êtes sur la bonne voie, mais retroussez votre manche une autre fois!   

En effet, selon les experts, trois doses sont nécessaires  ̶  soit deux doses plus un vaccin de rappel  ̶  pour acquérir une protection adéquate contre la COVID-19. Et, cette protection est particulièrement importante pour les travailleurs du secteur des soins de santé et des services sociaux.

« En raison de la nature de notre travail, nous sommes confrontés à un risque accru », explique le Dr Matthew Oughton, médecin traitant à la Division des maladies infectieuses à l’Hôpital général juif.

« Une troisième dose est un élément important pour se protéger, à la fois à titre personnel et de membre à part entière du système des soins de santé. »

Des milliers de membres du personnel ont retroussé leurs manches pendant la campagne de vaccination du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal.
Des milliers de membres du personnel ont retroussé leurs manches pendant la campagne de vaccination du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Notre CIUSSS a de quoi être fier en ce qui a trait à la vaccination. Notre campagne de vaccination a enregistré une participation solide, et les deux tiers des membres du personnel ont maintenant reçu trois vaccins. Cependant, cette donnée signifie également qu’un tiers des employés, soit des centaines de travailleurs de la santé essentiels, ne sont pas protégés adéquatement.

C’est la raison pour laquelle la dose de rappel change tellement les choses. L’Institut national de santé publique du Québec considère désormais qu’une « vaccination adéquate » consiste en trois doses. Et, selon les données recueillies :

  • Trois doses du vaccin ont une efficacité de 80 pour cent pour prévenir une infection légère qui n’exige pas de consultation médicale, tandis que l’efficacité de deux doses n’est que de 45 pour cent.
  • Trois doses ont une efficacité de 85 pour cent pour prévenir une visite à un département de l’urgence; avec deux doses, l’efficacité est de 60 pour cent.
  • Trois doses du vaccin ont une efficacité de 90 pour cent pour prévenir une infection grave de COVID-19 menant à une hospitalisation; l’efficacité de deux doses est de 80 pour cent.

« Une troisième dose est un élément important pour se protéger, à la fois à titre personnel et de membre à part entière du système des soins de santé. »

Dr Matthew Oughton

Une troisième dose réduit non seulement le risque d’infection, mais si vous êtes contaminé, elle réduit considérablement la probabilité d’une maladie grave, ajoute le Dr Oughton, qui est également professeur adjoint en Maladies infectieuses à l’université McGill.

« La troisième dose est particulièrement efficace pour vous protéger contre les infections graves qui vous rendent suffisamment malade pour exiger des soins médicaux, voire une hospitalisation ou même des soins à l’unité de soins intensifs. »  

Après une lutte de plus de deux ans contre la COVID-19, il est tout à fait naturel d’éprouver un sentiment de lassitude devant ce virus. Mais, le virus est encore parmi nous : « Même si nous en avons assez de vivre avec ce virus, le virus, lui, ne se lasse pas de vivre avec nous », ajoute le Dr Oughton.

Lucie Tremblay, la directrice des Soins infirmiers et de la Vaccination de notre CIUSSS, encourage vivement les personnes qui ne l’ont pas encore fait à recevoir la dose de rappel. Depuis le début de la pandémie, les membres du personnel ont fait preuve d’un professionnalisme exemplaire pour prodiguer des soins et protéger les usagers des soins de santé, dit-elle.    

«  Une dose de rappel offre une protection plus durable, ce qui minimise le risque de propagation du virus auprès de nos clientèles les plus vulnérables », déclare Madame Tremblay. « Après autant de mois d’effort, je vous encourage à ne pas baisser la garde. »

En outre, la dose de rappel constitue un pas de plus pour protéger vos proches.

« Toute l’Équipe de vaccination sera heureuse de vous accueillir », ajoute Madame Tremblay.

Les membres du personnel peuvent prendre un rendez-vous pour recevoir une dose de rappel, ou la première ou la deuxième dose du vaccin, par le biais de Clic Santé, en en téléphonant au 514-644-4545. Vous pouvez vous faire vacciner à l’un de nos sites de vaccination de masse au Carré Décarie, au site de Parc-Extension (7101, avenue du Parc), ou à un site de vaccination près de votre domicile.

Vous pouvez également vous faire vacciner à l’un de nos sites de vaccination de masse sans rendez-vous, à la condition que trois mois se soient écoulés depuis la dernière dose ou depuis un test positif de COVID-19.