Une pionnière rend un hommage floral au personnel des soins de santé

La technicienne en horticulture Hudson-Simone Lacharité du Service de maintenance devant la mosaïque florale qu’elle a planté pour écrire Merci héros de la santé.
La technicienne en horticulture Hudson-Simone Lacharité du Service de maintenance devant la mosaïque florale qu’elle a planté pour écrire Merci héros de la santé.

La première horticultrice membre du personnel est également la première femme à se joindre à l’Équipe de maintenance de l’HGJ

Hudson-Simone Lacharité est une pionnière à bien des égards.

Tout d’abord, elle est la première horticultrice à devenir membre du personnel de l’Hôpital général juif. En effet, en devenant membre du Service de maintenance en décembre 2019, elle est devenue la première femme à occuper un poste non administratif au sein de cette équipe exclusivement masculine.

Mosaïque florale « Battement de coeur »
Mosaïque florale « Battement de coeur »

Et, cette année, elle a de nouveau innové. En effet, avec l’appui de ses collègues du Service de maintenance, Madame Lacharité a conçu et planté des mosaïques florales devant l’entrée principale de l’Hôpital afin de rendre hommage au personnel des soins de santé et aux autres travailleurs essentiels qui ont déployé des efforts soutenus pendant la pandémie de la COVID-19.

C’est ainsi que le Service de maintenance exprime sa gratitude.  

« Je pense que plusieurs personnes ont fait des sacrifices, et nous ne pourrons jamais les remercier suffisamment », dit-elle. « Je veux qu’ils sachent que nous reconnaissons leur mérite. En travaillant en équipe, nous pouvons tout surmonter ».

Mosaïque florale « Thank You Health Heroes »
Mosaïque florale « Thank You Health Heroes »

En mai, Madame Lacharité a collaboré avec ses collègues Miguel Duarte Miranda et Rifcky Munkareous pour planter les parterres. Chacun des quatre quadrants des parterres représente un message promouvant les valeurs de la santé, de la vie, du travail d’équipe et de la reconnaissance, explique Stephan Simioni, le chef du Service de maintenance à l’HGJ.

« Nous voulions remercier tous les travailleurs essentiels qui ont aidé pendant la pandémie et qui continuent de nous appuyer », ajoute Monsieur Simioni. « Vous êtes des héros. Vous avez participé à la lutte pour sauver des vies ».

L’un des quatre quadrants est un cœur traversé par une ligne représentant un battement, pour illustrer l’engagement envers la protection de la santé des patients; un autre, « mains charitables », représente la manière dont le travail d’équipe nous a tous permis de surmonter cette pandémie ensemble. Les deux autres disent « Merci héros de la santé » en anglais et en français; les messages deviendront plus visibles au fur et à mesure que les plantes fleuriront pendant l’été.  

Mosaïque florale « Mains charitables »
Mosaïque florale « Mains charitables »

Madame Lacharité, qui est âgée de 27 ans, dit qu’elle est fière de son travail. Auparavant, des entrepreneurs externes et des employés du Service de maintenance étaient chargés de l’entretien du terrain et des parterres de fleurs; Madame Lacharité est la première spécialiste membre du personnel à assumer cette responsabilité; elle est diplômée de l’Institut de technologie agroalimentaire, à Saint-Hyacinthe.

Ses tâches vont de planter les fleurs et les plantes annuelles et vivaces à arracher les mauvaises herbes en passant par tailler les haies et fertiliser la végétation. Pendant l’hiver, elle participe à l’entretien général du terrain et commence à commander des plantes et à planifier les parterres de fleurs pour la saison suivante.

Selon elle, les terrains de l’HGJ expriment l’importance de ce qui a lieu à l’intérieur des murs de l’Hôpital.

« Les terrains reflètent les soins que nous prodiguons aux patients. C’est ma vision », dit-elle. Elle garde toujours à l’esprit que l’HGJ est l’un des hôpitaux les mieux notés au pays. « Ce qui est à l’extérieur représente ce qui est à l’intérieur et ce dont nous sommes capables ».   Monsieur Simioni ajoute qu’il a été impressionné par l’éthique solide de Madame Lacharité et par son engagement envers son travail. Et, il sait toujours quand elle est présente. « Partout où elle passe, elle laisse des traces de terre provenant de ses bottes », dit-il « Pour moi, c’est un signe qu’elle aime son travail. Elle est toujours prête à se donner à 100 % ».

Error thrown

Call to undefined function single_schema_markup()