L’œuvre de Sally Sperry est perpétuée par le Prix du mérite infirmier

Sharon O’Grady (deuxième à gauche), infirmière-chef à l’Hôpital Catherine Booth, est la lauréate du Prix Sally Sperry 2017. Madame O’Grady a été reconnue pour son rôle dans la prévention des infections au sein de l’établissement de réadaptation. Elle a reçu son prix des mains de Silvana Perna (à gauche) à la conclusion de la semaine de Prévention et contrôle des infections, le 26 octobre. Également sur la photo, de droite à gauche, la directrice adjointe des Soins infirmiers, Anna Pevreal, et les infirmières-chef adjointes Glennis Collins et Liliane Chan-Taw.
Sharon O’Grady (deuxième à gauche), infirmière-chef à l’Hôpital Catherine Booth, est la lauréate du Prix Sally Sperry 2017. Madame O’Grady a été reconnue pour son rôle dans la prévention des infections au sein de l’établissement de réadaptation. Elle a reçu son prix des mains de Silvana Perna (à gauche) à la conclusion de la semaine de Prévention et contrôle des infections, le 26 octobre. Également sur la photo, de droite à gauche, la directrice adjointe des Soins infirmiers, Anna Pevreal, et les infirmières-chef adjointes Glennis Collins et Liliane Chan-Taw.

L’Hôpital Catherine Booth gagne un prix pour la prévention des infections

Notre équipe a fièrement présenté le Prix Sally Sperry à Sharon O’Grady, infirmière-chef à l’Hôpital Catherine Booth. Madame O’Grady et les membres de son équipe ont été reconnus pour leur engagement exemplaire envers les pratiques de Contrôle et prévention des infections (CPI).

Félicitations à madame O’Grady et à son équipe! Ils ont implanté proactivement une vaste gamme de mesures visant à freiner la transmission d’entérobactéries productrices de carbapénémases résistantes aux médicaments antibiotiques (plus communément appelées EPC ou CRO). Dans le cadre de ses efforts, madame O’Grady a également instauré une culture d’hygiène des mains dans son établissement. Elle a fréquemment effectué des audits, afin de mesurer le rendement de son équipe en matière d’hygiène des mains, qui se sont traduits par le taux de conformité record de 78 % au sein du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Sally Sperry a commencé sa carrière en soins infirmiers à l’Hôpital général juif, au Service de santé et au Service d’urgence, mais c’est à titre d’infirmière-chef du Service de stérilisation central de l’HGJ, poste qu’elle a occupé pendant un quart de siècle, qu’elle a joué un rôle de pionnière en élaborant des normes de stérilisation. Ces directives ont été adoptées au sein des hôpitaux à l’échelle du Canada.

Madame Sperry a pris sa retraite en 1993 et est décédée en 1995. Le Prix du même nom a été créé en hommage à son travail et à sa mémoire, et en reconnaissance du rôle vital des infirmières dans la promotion des meilleures pratiques en matière de prévention des infections. Le Prix est présenté chaque année à une infirmière qui a été d’un apport exceptionnel à la sécurité des patients par le biais d’initiatives de PCI.

Nous espérons que ce Prix encouragera les membres du personnel de l’Hôpital Catherine Booth à continuer à viser de plus en plus haut pour prodiguer des soins de santé de qualité et sécuritaires, et qu’il inspirera leurs collègues de l’ensemble du réseau à respecter les mesures de PCI pour protéger nos patients, nos résidents et nos usagers.

—Silvana Perna, coordinatrice, Prévention et contrôle des infections