L’exposé de l’HGJ sur Zoom portant sur la COVID-19 attire plus de 500 participants des hôpitaux du Québec

Capture d’écran d’une vidéo de l’HGJ : les professionnels de la santé utilisent un mannequin pour simuler les soins prodigués à un patient contaminé par la COVID-19 qui a eu un arrêt cardiaque peu de temps après son arrivée à l’Hôpital
Capture d’écran d’une vidéo de l’HGJ : les professionnels de la santé utilisent un mannequin pour simuler les soins prodigués à un patient contaminé par la COVID-19 qui a eu un arrêt cardiaque peu de temps après son arrivée à l’Hôpital

Lors de la plus grande réunion scientifique jamais organisée par l’HGJ, les membres de l’équipe de simulation de médecine d’urgence de l’Hôpital ont présenté un exposé en ligne à plus de 500 professionnels de la santé de l’ensemble du Québec sur la manière de prodiguer des soins aux patients en phase aiguë de la COVID-19.

La grande réunion scientifique, qui a eu lieu le 6 avril, était organisée par le Dr Errol Stern, le Dr Haran Balendra et la Dre Kamy Apkarian, en coordination avec le Départment de médecine, dirigé par le Dr Ernesto Schiffrin, médecin-chef à l’HGJ.

Les présentateurs ont abordé les particularités uniques de la COVID-19 et des soins aux patients contaminés, tout en expliquant comment les exercices de simulation ont permis aux médecins, au personnel infirmier et aux inhalothérapeutes d’acquérir une expérience précieuse qu’ils peuvent mettre en pratique lors de situations réelles.

Les exercices de simulation ont permis au Dr Stern et à ses collègues de former plus de 160 professionnels de la santé du Département de l’urgence de l’HGJ sur les soins à prodiguer aux patients contaminés par la COVID‑19 qui ont également d’autres problèmes médicaux.

« Le compte rendu après l’exercice de simulation fourni au facilitateur des données importantes qui permettent de comprendre les raisons pour lesquelles les membres du personnel agissent comme ils le font », de dire le Dr Stern, directeur du Programme de simulation de médecine d’urgence de l’HGJ.

« En comprenant mieux la manière dont le personnel agit dans chaque situation, nous pouvons déterminer la meilleure manière d’optimiser la sécurité des membres du personnel, tout en prodiguant les meilleurs soins possible aux patients contaminés par la COVID-19. »

Des séances d’exercices de simulation ont eu lieu le 17 février afin d’examiner les plans et les procédures des professionnels de nombreux services et départements.

Ces séances ont été suivies, une semaine plus tard, d’un exercice de simulation multidisciplinaire, dans le cadre duquel une patiente contaminée par la COVID-19, dont le rôle était joué par une actrice prétendant être malade, a été soignée au Département de l’urgence avant d’être transférée à l’Unité de soins intensifs.

À la mi-mars, deux scénarios de simulation liés à la COVID-19 ont été mis au point par l’équipe de simulation de médecine d’urgence (Dre Apkarian, Dr Balendra, Dre Julia Bernard, Melanie Sheridan, Dr Stern et Dre Madelaine Yona).

Les deux vidéos préconisaient des stratégies de communication efficaces pour les équipes, ce qui se complique quand le personnel porte l’équipement de protection individuelle et utilise des walkies-talkies.

Selon le Dr Stern, ces exercices sont des outils précieux pour composer avec de nouvelles situations médicales complexes, et il s’agit de compléments utiles pour améliorer efficacement les soins.  

« En examinant les actions de l’équipe médicale multidisciplinaire et la réponse du système de soins de santé, nous pouvons suivre l’évolution de notre environnement changeant et prodiguer efficacement les soins requis par les patients », dit-il.