Les travailleurs de la santé deviennent des « ambassadeurs » de la campagne de vaccination contre la COVID-19

À gauche, l’infirmier Hossein Mansouri voit ses enfants par la fenêtre de son domicile, en mai 2020. À droite, M. Mansouri se fait vacciner contre la COVID 19, le 17 décembre 2020.
À gauche, l’infirmier Hossein Mansouri voit ses enfants par la fenêtre de son domicile, en mai 2020. À droite, M. Mansouri se fait vacciner contre la COVID 19, le 17 décembre 2020.

Début de la vaccination de tout le personnel du CIUSSS d’ici la fin mars

L’infirmier Hossein Mansouri s’est installé à l’hôtel pendant la première vague de la pandémie pour éviter d’infecter ses jeunes enfants. Alors en décembre, il s’est assuré de ne plus avoir à se séparer d’eux. Il s’est fait vacciner contre la COVID‑19.

M. Mansouri fait partie des premiers employés de notre CIUSSS à avoir été vaccinés, un moment décisif dans notre lutte contre le coronavirus.

« Je suis honoré et ravi de faire partie des premiers membres du personnel à avoir reçu le vaccin. C’est une victoire pour la science, et je fais confiance à la science », a dit M. Mansouri, infirmier et chef d’équipe au Centre gériatrique Maimonides Donald Berman. Grâce au vaccin, il espère qu’il n’aura plus jamais à se séparer de sa femme et de ses enfants, a-t-il ajouté.

Dans les semaines et mois à venir, les employés du CIUSSS devraient obtenir un rendez-vous pour recevoir la première dose du vaccin, suivie d’une seconde dose. La direction de notre CIUSSS encourage fortement tous les membres du personnel à se faire vacciner dans le cadre de la campagne qui devrait commencer la semaine du 11 janvier et se terminer d’ici la fin du mois de mars.

Le personnel de la santé, au front de la lutte contre le coronavirus, est maintenant en première ligne pour recevoir le vaccin. La priorité leur est accordée non seulement parce qu’ils assurent le fonctionnement du réseau de la santé, mais aussi pour les protéger et protéger leurs patients.

Parmi les premiers receveurs du vaccin, nos employés servent également d’exemples pour le public.

« Indispensables pendant la pandémie, ils agissent maintenant comme ambassadeurs pour convaincre la société de se faire vacciner, dit Amina Talib, directrice adjointe des Ressources humaines. Ils continuent à jouer un rôle crucial dans le combat contre la pandémie. »

Selon les spécialistes, le vaccin contre la COVID-19 est le meilleur moyen de se protéger contre le virus et offre l’espoir d’un meilleur avenir. Approuvés par Santé Canada, les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna sont réputé sûr et efficace à approximativement 95 pour cent.

C’est tout un exploit d’avoir créé un vaccin en moins d’un an sans compromettre la sécurité des patients. La pandémie a donné lieu à une collaboration mondiale sans précédent dans les activités de développement et de distribution du vaccin.

M. Mansouri a vécu personnellement l’importance de ces événements. Trois jours avant de se faire vacciner, il a administré le premier vaccin à Maimonides, voire à Montréal.En fait, M. Mansouri a probablement été parmi les premiers au monde à administrer le vaccin contre la COVID-19. « C’est vraiment un moment historique », dit-il.

 Vaccin contre la COVID-19 : À quoi s’attendre

Le vaccin contre la COVID-19 sera bientôt administré à des milliers d’employés de notre CIUSSS. Voici les étapes du processus.

Tout d’abord, vous serez contacté par la Ligne d’assistance COVID pour le personnel du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, selon votre rang de priorité dans la liste établie par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Si vous avez des questions d’ordre médical, un(e) infirmier(ère) vous rappellera. Si vous avez eu une réaction allergique grave à la première des deux doses du vaccin, ou si vous êtes allergique à un des composants du vaccin, vous ne devriez pas vous faire vacciner.

Ensuite, vous obtiendrez un rendez-vous pour recevoir la première dose du vaccin, ainsi qu’un rendez-vous pour la seconde dose.

Le jour de votre rendez-vous, auquel vous devez vous présenter 15 minutes à l’avance, vos effets personnels seront placés dans un sac en plastique,une mesure de contrôle des infections. Vous serez tenu de présenter votre carte d’assurance maladie et votre carte d’identité du CIUSSS et de remplir un formulaire de prévaccination. Vous serez ensuite invité à attendre l’infirmier(ère) vaccinateur(rice) tout en respectant les protocoles d’éloignement social.

L’infirmier(ère) vous posera une série de questions pour s’assurer que vous pouvez recevoir le vaccin et vous expliquera les effets secondaires communs du vaccin, qui peuvent inclure une douleur au site du vaccin, de la fatigue et de la fièvre. Vous recevrez ensuite un feuillet expliquant les autres effets secondaires qui pourraient survenir lorsque vous serez rentré à la maison.

Enfin, le vaccin sera injecté dans le muscle de votre bras. L’injection dure quelques secondes. Vous devrez ensuite attendre 15 minutes assis sur une chaise, qui est entièrement désinfectée entre chaque rendez-vous. Lorsque vous serez autorisé à partir, vous devrez quitter la salle par l’arrière, encore une fois pour respecter le protocole d’éloignement social.

Même après le vaccin, vous devez continuer à suivre les mesures de protection telles que la distanciation physique, le port du masque et le lavage des mains.

Soulignons que le vaccin ne peut pas causer la COVID-19, car il ne contient pas le SRAS‑CoV‑2 responsable de la maladie.

Les membres du personnel recevront un sondage à remplir afin d’aider le CIUSSS à soutenir ses employés et à planifier efficacement la campagne de vaccination.

Pour toute question sur le vaccin, appelez la Ligne d’assistance COVID pour les employés de notre CIUSSS au 514 731-7343, entre 8 h et 18 h. Cette ligne ne sert pas à prendre les rendez-vous de vaccination.