Les programmes de prévention en santé du CIUSSS font l’objet d’éloges lors de l’agrément en santé publique

Lors d’une réunion des membres du personnel des Services intégrés de première ligne, comprenant le Service de santé publique, certains membres de la direction se sont joints aux employés : (assis, de gauche à droite) Joanne Côte, directrice, Qualité, Innovation, Évaluation, Performance et Éthique clinique, Dominique Dufour, adjointe à la directrice, Services intégrés de première ligne, Christine Touchette, directrice, Services intégrés de première ligne et Dan Gabay, directeur général adjoint, Qualité et Soutien administratif.
Lors d’une réunion des membres du personnel des Services intégrés de première ligne, comprenant le Service de santé publique, certains membres de la direction se sont joints aux employés : (assis, de gauche à droite) Joanne Côte, directrice, Qualité, Innovation, Évaluation, Performance et Éthique clinique, Dominique Dufour, adjointe à la directrice, Services intégrés de première ligne, Christine Touchette, directrice, Services intégrés de première ligne et Dan Gabay, directeur général adjoint, Qualité et Soutien administratif.

À la suite du premier agrément en santé publique du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, les membres du personnel ont reçu des commentaires élogieux pour avoir fait de la santé publique — et particulièrement des mesures préventives — un élément indissociable des soins et de l’appui qu’ils fournissent.

L’inspectrice d’Agrément Canada (habituellement appelé « visiteuse ») a également trouvé que les membres du personnel du CIUSSS étaient particulièrement fiers de l’aide qu’ils fournissaient aux patients et aux clients et qu’ils en tiraient une grande satisfaction, de dire Dominique Dufour, adjointe à la directrice, Services intégrés de première ligne.

« Je suis ravie des nombreux éléments positifs soulignés dans le rapport de la visiteuse », ajoute madame Dufour, dont les bureaux sont situés au CLSC Metro, et qui était la coordinatrice en Santé publique du CIUSSS au moment de la visite.

« L’étroite collaboration entre les Directions et les Services pendant les préparatifs de l’agrément a assuré la réussite de cet exercice pour les membres du personnel à l’échelle de notre CIUSSS. Les résultats indiquent clairement combien nous étions tous profondément motivés et bien organisés. »  

En outre, la visiteuse a souligné l’excellente coordination qui existe entre le CIUSSS et l’agence de santé publique régionale. Le CIUSSS a également été largement reconnu pour son savoir-faire professionnel, son esprit d’innovation, son leadership dynamique et sa capacité de servir des clients de différentes origines multiculturelles.

Toutefois, elle a noté qu’un plan central de réfrigération des vaccins devait être élaboré, et que différents comités du CIUSSS auraient avantage à nommer plus de représentants des clients et des patients.

Malgré ses remarques au sujet du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, elle était l’une des trois personnes chargées par Agrément Canada d’effectuer une évaluation globale de la santé publique dans les cinq CIUSSS desservant l’Île de Montréal.  

Ainsi, la note finale de 99,1 représente le niveau de performance en santé publique à l’échelle de l’Île.

La visiteuse affectée au CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal a passé une journée entière, soit de 8 h à 16 h, à s’entretenir avec les patients, les clients, les membres du personnel et les dirigeants des différents établissements en accordant une attention particulière aux mesures préventives dans les soins de santé.  

Au CLSC de Côte-des-Neiges, la visite était axée sur le centre de jour, la prévention de la rougeole et les activités visant la stimulation précoce. À l’HG, la tournée comprenait l’Unité postpartum et la Clinique d’allaitement Herzl-Goldfarb. À l’École Simonne-Monet (où le CIUSSS offre des services), la visiteuse a rencontré une hygiéniste dentaire, une infirmière et une travailleuse sociale.

La visite comportait également une rencontre initiale avec le Dr Lawrence Rosenberg (président-directeur général) et avec Francine Dupuis (présidente-directrice générale adjointe), suivie d’exposés sur la manière de traiter la rougeole (conjointement avec le Service de prévention et contrôle des infections), la prévention du tabagisme et les manières dont l’aide est fournie aux personnes vulnérables pendant une vague de chaleur.

« Avant la visite, nous nous sommes efforcés de rehausser la sensibilisation des membres de notre personnel envers l’importance de la prévention dans tous les aspects des soins », note Madame Dufour. « Je suis ravie de voir que nos efforts ont porté fruit ».