Le temps des Fêtes : Une véritable vocation pour les ‘lutins’ de Saint-Margaret

Wendy Foster, récréothérapeute à Saint-Margaret, travaille toute l’année afin que tous les résidents reçoivent un cadeau pour les Fêtes.
Wendy Foster, récréothérapeute à Saint-Margaret, travaille toute l’année afin que tous les résidents reçoivent un cadeau pour les Fêtes.

Les activités de financement se déroulent toute l’année pour permettre aux 96 résidents de profiter des Fêtes!

Au printemps, alors que très peu d’entre nous se préoccupaient de l’hiver, la récréothérapeute Wendy Foster était déjà à l’œuvre pour planifier les Fêtes au Centre d’hébergement Saint-Margaret. Et c’est maintenant que chacun des 96 résidents récoltera les fruits de son labeur.

Veillant à instaurer l’esprit des Fêtes à Saint-Margaret, Mme Foster et son armée de ‘lutins’ travaillent pendant des mois pour faire en sorte que chaque résident reçoive un cadeau personnalisé. S’échelonnant sur toute l’année, ce projet comprend notamment la vente de pâtisseries, des tournées d’achat et des séances d’emballage de cadeaux qui peuvent durer plusieurs jours.

Les ‘lutins’ bénévoles participent à l’effort en vue d’offrir un cadeau personnalisé aux résidents de Saint-Margaret.
Les ‘lutins’ bénévoles participent à l’effort en vue d’offrir un cadeau personnalisé aux résidents de Saint-Margaret.

« Il faut une armée, explique Mme Foster. Si un maillon se brise, j’aurais du mal à poursuivre ma mission. »

L’entreprise commence en mai, avec la première vente de charité annuelle (l’autre à lieu en novembre). Le personnel et les bénévoles s’unissent pour donner et acheter des articles de maison et des pâtisseries qui permettent de recueillir près de 4 000 $ par année. Les fonds récoltés dans le cadre de ces ventes servent à acheter les cadeaux et à organiser une réception pour les résidents, prévue cette année pour le 21 décembre.

« Ce sont nos employés qui fournissent le plus gros des efforts, dit Mme Foster avec grande fierté. Ce sont eux qui travaillent le plus pour obtenir les fonds nécessaires à la réussite de ce projet. »

Ensuite, au début du mois d’octobre, Mme Foster et son équipe rendent visite à tous les résidents pour déterminer ce qu’ils aimeraient recevoir. « Nous dressons une liste de ce qu’ils veulent, pas de ce qu’il leur faut, explique Mme Foster. Les proches sont également consultés et si les résidents ne demandent rien de précis, ce sont les préposés aux bénéficiaires qui nous suggèrent quoi acheter, des vêtements par exemple ».

Toutes sortes d’articles sont demandés dont disques compacts, bijoux, parfums, rasoirs et couvertures électriques. « Nous dépensons de 25 à 30 dollars par cadeau ».

Une fois la liste établie, nous commençons les achats. « Nous passons six heures à acheter la plupart des cadeaux à Wal-Mart et Tigre Géant, explique Mme Foster. Nos chariots sont tellement pleins que la clientèle pense que nous travaillons au magasin »!

L’emballage et l’étiquetage des 96 cadeaux prennent plusieurs jours et représentent toute une opération en soit.

« Les bénévoles qui s’occupent d’emballer les cadeaux avaient des proches à Saint-Margaret dans le passé. Certains n’ont plus personne ici depuis des années, mais ils tiennent encore à aider; ils retrouvent des connaissances et vont manger ensemble lorsque le travail est terminé. »

Les cadeaux sont offerts aux résidents pendant la réception des Fêtes. Et c’est le père Noël qui livre les cadeaux aux résidents qui ne peuvent pas quitter leur chambre en raison de leur état de santé.

Tout le monde attend cette journée avec impatience de dire Mme Foster. « Il y a tant de gratitude. La réaction des résidents est extraordinaire. Même s’ils ne comprennent pas ce qui se passe, le personnage tellement connu qu’est le père Noël les rend joyeux ».

De plus, les membres de l’équipe des loisirs de Saint-Margaret sont présents la veille de Noël pour célébrer avec les résidents.

Je dis à tous mes collègues que je ne prends pas de congé entre Noël et le jour de l’an, souligne Mme Foster. J’ai la chance de rentrer chez moi après, mais pas les résidents. Noël est un moment très important de l’année.