L’achat d’une nouvelle propriété permet au CIUSSS d’élargir la portée de ses services de réadaptation

Gary Stoopler, directeur des Services de réadaptation et multidisciplinaires, Francine Dupuis, la présidente-directrice générale adjointe de notre CIUSSS, et Georges Bendavid, directeur des Services techniques.
Gary Stoopler, directeur des Services de réadaptation et multidisciplinaires, Francine Dupuis, la présidente-directrice générale adjointe de notre CIUSSS, et Georges Bendavid, directeur des Services techniques.

Pour la première fois depuis la création du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, en 2015, notre réseau a fait l’acquisition d’une nouvelle propriété. Située à côté de l’Hôpital Catherine-Booth, cet achat se traduira par l’amélioration des services de réadaptation pour les patients.

Jusqu’à cette année, cet édifice de l’avenue Montclair à Notre-Dame-de-Grâce appartenait à l’Armée du Salut, qui l’exploitait sous le nom de Résidence Montclair pour personnes âgées. Les dirigeants du CIUSSS, qui s’intéressaient à cette installation depuis plusieurs années, ont finalement été en mesure de l’acquérir, en 2019, lorsque l’organisme caritatif a exprimé son intention de s’en départir.

La transaction a été conclue en mai. Notre CIUSSS a pu acheter la propriété au coût de 3,45 millions de dollars, grâce à un financement du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. 

Emplacement de la nouvelle propriété
Emplacement de la nouvelle propriété

« Il s’agit d’une bonne nouvelle, qui concrétise un effort à long terme en coulisses », a déclaré Georges Bendavid, le directeur des Services techniques de notre CIUSSS. Les négociations se sont poursuivies, malgré les difficultés accrues entraînées par la pandémie. « Le virus a rendu tout plus complexe, mais nous avons réussi ». 

Cet achat permet de réunir deux édifices qui ont une histoire commune. En effet, l’Hôpital Catherine-Booth, nommé en l’honneur de l’épouse du fondateur de l’Armée du Salut, William Booth, était géré par cet organisme jusqu’à ce que le CSSS Cavendish en assume la gestion, en 2012, avant l’intégration du CSSS Cavendish à notre CIUSSS. Les deux propriétés sont reliées par le sous-sol et partagent les services alimentaires, le chauffage, l’électricité et d’autres services essentiels.  

Francine Dupuis, la présidente-directrice générale adjointe de notre CIUSSS, avait déjà entamé les discussions avec l’Armée du Salut au sujet de l’acquisition de l’édifice en 2005, alors qu’elle était la directrice générale du CSSS Cavendish.

« L’Armée du Salut ne souhaitait pas fermer la Résidence à cette époque », explique Madame Dupuis. « Nous avons été patients, mais persévérants, et avons poursuivi la conversation ».

Cette patience a porté ses fruits. Avec l’ajout de ce nouveau site, notre CIUSSS sera en mesure d’élargir son offre de services; l’édifice peut accueillir de 30 à 35 nouveaux lits de patients.

« Il s’agit d’une occasion de croissance », ajoute Gary Stoopler, le directeur des Services de réadaptation et multidisciplinaires. Les terrains sont rares dans la région desservie par le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, ce qui rend cette acquisition d’autant plus importante explique-t-il. Et, de nouveaux lits de réadaptation permettront aux patients qui doivent recevoir des services de réadaptation en milieu hospitalier d’obtenir leur congé plus rapidement des hôpitaux de soins actifs après une intervention chirurgicale orthopédique ou autres.

« Cela nous permettra également d’améliorer le flux des patients dans le cadre du continuum de soins », note M. Stoopler.

Selon M. Bendavid, l’Armée du Salut a le mérite d’avoir donné au CIUSSS le droit de premier refus sur la propriété, ce qui a permis de maintenir la vocation publique de l’édifice au sein de la communauté.

Error thrown

Call to undefined function single_schema_markup()