Vous changez les choses : François Gagné connecte la technologie qui lie les gens les uns aux autres

François Gagné
François Gagné

Si vous avez participé à l’un des récents projets de déménagement et de rénovation de l’Hôpital Catherine-Booth ou du Centre d’hébergement Henri-Bradet, vous avez peut-être remarqué un homme discret, casquette des Canadiens de Montréal sur la tête. Ne vous y trompez pas : malgré son apparence discrète, son rôle est crucial.

En marchant méthodiquement d’une pièce à l’autre, François Gagné s’est assuré du bon fonctionnement des diverses composantes informatiques, permettant ainsi aux équipes soignantes de se déplacer d’un établissement à l’autre sans interruption, ou presque, de leur routine de travail.

« J’aime penser que je fais une différence dans chaque projet auquel je participe, quelle que soit sa taille », mentionne M. Gagné, technicien spécialisé en informatique. « Qu’il s’agisse d’un déménagement de quelques employés ou de la rénovation complète d’une division, je fais tout mon possible pour m’assurer que les gens sont satisfaits du résultat final. »

De nos jours, presque tous les projets du CIUSSS ont une composante TI, qu’il s’agisse de l’achat d’équipements, du déploiement de réseaux ou de la téléphonie. C’est pourquoi M. Gagné a été très sollicité, notamment pour deux projets majeurs à l’Hôpital général juif : le lancement des deux premières phases du pavillon K en 2014 et 2016 ainsi que l’inauguration du Centre de développement de l’enfance et de la santé mentale en 2010.

« Très tôt, je me suis découvert une passion pour les ordinateurs, leur fonctionnement et les solutions disponibles lorsqu’un problème technique survient », se rappelle M. Gagné, diplômé du Collège MultiHexa. « L’informatique était, de loin, l’un de mes cours préférés au secondaire. Pendant mes études techniques, j’avais le choix de me concentrer sur la programmation ou le matériel informatique. Je me suis tourné vers l’équipement informatique et je ne l’ai jamais regretté. »

M. Gagné s’est joint à l’HGJ en 2003 à titre de technicien du CSIT. Après quelques années, il a commencé à coordonner ses propres projets. « C’était nouveau pour moi et la transition a été difficile », note-t-il. « C’est ma détermination et mon souci du détail qui m’ont aidé à m’acclimater à mes nouvelles responsabilités. »

Anna Dimitrakopoulos, chef des services alimentaires de l’HGJ, a particulièrement apprécié le travail de M. Gagné lors du récent transfert de la gestion de l’aire de restauration au personnel de cuisine de l’Hôpital. « François a été d’une grande aide et il a joué un rôle essentiel pour rendre ce changement possible. Sa contribution a été exceptionnelle. »

C’est le projet du pavillon K qui occupe une place particulière dans le cœur de M. Gagné, notamment la conception des salles de télécommunications informatiques et la coordination de l’infrastructure. « J’ai contribué à ce projet du début à la fin, de l’intégration des moniteurs sismiques à la relocalisation des patients et du personnel. Ça me remplit de fierté à chaque fois que j’entre dans le pavillon K. »

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *