Une passion pour travailler avec les aînés

Ray Cassel aide la résidente Joan Oliver pendant une partie de jeu de poches au Centre d’hébergement Father-Dowd.
Ray Cassel aide la résidente Joan Oliver pendant une partie de jeu de poches au Centre d’hébergement Father-Dowd.

Ray Cassel

Récréologue, Centre d’hébergement Father-Dowd

En marchant dans les couloirs du Centre d’hébergement Father-Dowd, il est impossible de ne pas remarquer les affiches annonçant les nombreuses activités offertes aux résidents, y compris des discussions sur la nature et la soirée cinéma, en passant par le jeu de poches, le bingo et le volleyball, pour n’en nommer que quelques-unes! Le récréologue Ray Cassel est profondément convaincu que les activités récréatives thérapeutiques sont salutaires pour tous les résidents. « Je ne renonce jamais », dit-il. « Je leur répète sans cesse qu’ils peuvent tout faire.»

Et, c’est en s’appuyant sur cette conviction que M. Cassel a créé un programme comprenant toute une gamme d’activités, conçues pour attirer le plus grand nombre de participants. Pour s’assurer que ce programme reste à jour et pertinent, il y ajoute des activités saisonnières, comme les jeux d’été, qui ont lieu sur la terrasse extérieure, et la célébration des fêtes.

La démarche de M. Cassel est presque scientifique pour combler les besoins et les intérêts des résidents, mais il ne néglige jamais d’y ajouter une bonne dose de rires. « Je crois en la thérapie de l’humour », dit-il. « Je plaisante continuellement avec les résidents. »  

Cassel n’est pas découragé par le défi le plus important de son poste : motiver les nouveaux résidents à participer aux activités. « L’arrivée dans un Centre d’hébergement laisse plusieurs personnes désemparées, parce qu’elles ne veulent pas vivre dans un endroit qui ne leur est pas familier », explique M. Cassel. « Ma démarche est douce et graduelle. Je les invite d’abord à venir aux activités de chants en cœur, et ensuite aux activités physiques, plus animées. » Certains résidents maintiennent qu’ils ne peuvent pas participer en raison de leurs restrictions physiques, mais M. Cassel s’efforce d’adapter chaque activité de manière créative aux restrictions physiques et cognitives des résidents. Si une personne ne peut pas se lever, il mettra au point des activités qui peuvent être effectuée assis sur une chaise ou dans un fauteuil roulant. Pendant une partie de volleyball, par exemple, tous les participants sont assis et jouent avec un ballon de plage, suffisamment léger pour être lancé facilement. « Pour moi, il est important que chaque résident du Centre d’hébergement Father-Dowd prenne part aux activités récréatives. Par conséquent, je donne continuellement du renforcement positif. Je leur dis toujours ‘vous pouvez y arriver, je vais vous aider’. »

La résidente Joan Oliver atteste de la ténacité de M. Cassel. « Ray est un travailleur acharné », dit-elle. « Nous ne nous ennuyons jamais, il y a une activité amusante chaque jour! »

Cassel a commencé à travailler au Centre d’hébergement Father-Dowd, dans les cuisines, quand il était étudiant à l’école secondaire. Il dit qu’il considère les résidents comme des membres de sa famille. Le 5 octobre M. Cassel a célébré un jalon clé, son 40e anniversaire de service au Centre. « Dès mes débuts au Centre d’hébergement Father-Dowd, j’ai ressenti une passion profonde envers le travail avec les aînés. Je les adore, ils sont au centre de ma vie! »

Pour présenter la candidature d’un membre du personnel du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal qui fait preuve d’un dévouement exceptionnel, communiquez avec Jennifer Timmons, à l’adresse jennifer.timmons.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *