Un BRILLIANT projet de réadaptation pour accroître la mobilité et l’autonomie

BRILLIANT
Un client du Programme de conduite automobile et adaptation de véhicule du Centre de réadaptation Constance-Lethbridge avec sa fourgonnette adaptée.

Le projet de recherche BRILLIANT (Biomedical Research and Informatics Living Laboratory for Innovative Advances of New Technologies) a récemment obtenu une subvention de 5 millions de dollars de la Fondation canadienne pour l’innovation. Ce projet novateur a été développé par Sara Ahmed, responsable de site pour le Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain (CRIR)/ Centre de réadaptation Constance-Lethbridge et professeure agrégée à l’École de physiothérapie et d’ergothérapie de l’Université McGill.

Dans le cadre de ce projet de recherche, Mme Ahmed travaillera avec une équipe de neuf chercheurs de l’Université McGill et de l’Université de Montréal pour implanter une infrastructure technologique de pointe utilisant l’intelligence artificielle et des biostatistiques pour mieux comprendre les facteurs pouvant affecter la mobilité des personnes souffrant d’une lésion cérébrale acquise. La recherche vise à améliorer les traitements dans les centres de réadaptation et la communauté pour permettre aux cliniciens en réadaptation de mener des interventions aptes à optimiser l’autonomie de leurs clients.

Pour atteindre cet objectif, le laboratoire du projet BRILLIANT sera établi au Centre de réadaptation Constance-Lethbridge afin que l’équipe de recherche puisse travailler étroitement avec la Direction de la réadaptation et tirer parti de la technologie et des données en temps réel.

Le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal et d’autres partenaires du réseau de santé collaboreront à ce projet, incluant le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal et le CISSS de Laval, en plus du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain, et de l’Université de Montréal.

Une base de données centrale sera créée pour gérer toute l’information obtenue des capteurs de mouvement, de l’imagerie mentale et des expériences des patients et intervenants. « Les intervenants du CIUSSS auront accès à cette information, qui sera présentée de façon significative, en temps réel, pour les aider à personnaliser l’entraînement de la mobilité de leurs clients au sein de la communauté, explique Mme Ahmed. Il s’agit d’un outil précieux pour déterminer les interventions qui seront les plus bénéfiques aux personnes ayant une lésion cérébrale acquise ».

Le projet BRILLIANT prévoit également lancer une application qui aidera les clients atteints d’une lésion cérébrale à s’orienter dans les espaces publics. « Le recours à la technologie pour mesurer et surveiller la mobilité des clients en temps réel représente un énorme progrès dans le domaine de la réadaptation, souligne Mme Ahmed. Nous voulons intégrer cette innovation à notre recherche afin de pouvoir personnaliser l’aide à la réadaptation. En définitive, nous espérons aider nos clients à bénéficier d’une endurance et d’une autonomie accrues dans leur environnement pour qu’ils puissent participer à la société d’une manière constructive pour eux ».

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *