Tout ce que vous devez savoir à propos des bactéries CRO

Nous avons beaucoup entendu parler des bactéries CRO, mais de quoi s’agit-il exactement? Les micro-organismes résistants au carbapénème, mieux connu sous le nom de CRO, sont des bactéries présentant une très grande résistance à plusieurs antibiotiques, ce qui leur a valu le surnom de « superbactéries ». Ces bactéries constituent maintenant la menace la plus imminente pour la santé publique.

Les bactéries existent depuis des millions d’années, et elles ont développé des mécanismes qui leur ont permis d’évoluer et de survivre. L’un de ces mécanismes est leur capacité d’utiliser le plasmide, une petite molécule circulaire d’ADN extrachromosomique qui confère aux bactéries leur caractéristique de résistance aux antibiotiques. Le plasmide peut être transféré d’une bactérie à une autre : la bactérie donneuse « photocopie » le plasmide et l’envoi à la bactérie receveuse.

Il est facile de penser que les bactéries CRO ne nous concernent pas, puisque nous avons la chance de vivre à une époque où les antibiotiques sont couramment utilisés. Mais, en réalité, nous serons bientôt à court d’options. En effet, il devient rapidement évident que de plus en plus d’antibiotiques ne sont plus à la hauteur des tâches pour lesquelles nous comptions sur eux auparavant. Chaque nouveau cas de CRO constitue un défi supplémentaire pour le système de santé. De plus, la lutte contre ces micro-organismes exige des ressources importantes : l’utilisation fréquente d’antibiotiques coûteux pour combattre les infections, l’augmentation de la durée d’hospitalisation, l’augmentation des demandes d’isolement et le besoin croissant d’utilisation des mesures préventives comme les blouses jetables et les gants.

La meilleure manière de se protéger des bactéries CRO est d’avoir une bonne hygiène des mains en tout temps. Les contrôles environnementaux, comme la désinfection de l’équipement, devraient être implantés et respectés scrupuleusement. S’il y a lieu, des précautions relatives au contact avec les patients infectés doivent être respectées par l’ensemble du personnel et des visiteurs. La prévention nous incombe à tous!

Pour plus d’information au sujet des bactéries CRO, regardez l’exposé du Dr Yves Longtin sur la page intranet de l’IPAC.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *