Saine compétition

L’équipe « Maimonides » (en bleu) a remporté le Trophée Planetree cette année, après un match chaudement disputé contre l’équipe « CHSLD de Montréal », lors de la partie de basket-ball annuelle des membres du personnel.
L’équipe « Maimonides » (en bleu) a remporté le Trophée Planetree cette année, après un match chaudement disputé contre l’équipe « CHSLD de Montréal », lors de la partie de basket-ball annuelle des membres du personnel.

Pour le sixième été consécutif, une rivalité amicale a ressurgi quand les membres du personnel du Centre gériatrique Donald Berman Maimonides et du CHSLD juif de Montréal Jewish se sont affrontés sur le terrain de basket-ball dans l’espoir de remporter le Trophée Planetree, hautement convoité.

« Tout se déroule dans une atmosphère de bonne humeur », déclare Robert Ford, superviseur du Service hygiène et salubrité, au Centre gériatrique Donald Berman Maimonides, qui s’est chargé de recruter les joueurs. « J’ai mobilisé mes collègues, affiché des avis dans les salles de repas et contacté les joueurs des années précédentes pour les inciter à recruter leurs collègues. »  

Les équipes se sont rencontrées lors du match du 6 juin au gymnase du Service des loisirs et des parcs de la Ville de Côte Saint-Luc. Il régnait un esprit multidisciplinaire entre les membres des équipes, qui réunissaient des PAB, des employés des Cuisines, de l’Entretien ménager et des soins infirmiers. Au cours des années, Rosalie Dion, directrice adjointe programme SAPA, volet hébergement, a arboré les couleurs des deux équipes.

« Ces rencontres amicales amènent toute une atmosphère auprès de nos employés », dit Joanie Robidoux, chef du bureau de l’Expérience patient. « Il s’agit aussi pour nous d’une manière d’exprimer notre reconnaissance pour leur dévouement auprès de notre clientèle.  »

  1. Ford, qui a participé à la partie inaugurale, il y a six ans, dit que les organisateurs espèrent élargir cette activité aux autres établissements du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. « Nous envisageons un tournoi : plus il y aura d’employés qui participeront, plus l’atmosphère de rivalité amicale sera chaude et plus nous nous amuserons. »

Les établissements sont maintenant à égalité, chacun ayant gagné trois fois. « Nous nous sommes tous bien amusés et envisageons avec beaucoup de plaisir le match l’année prochaine », ajoute M. Ford. « Ceci étant dit, nous ne leur rendrons jamais le Trophée! »

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *