L’hygiène des mains commence dès le 1er moment

Il y a une science pour expliquer non seulement comment se nettoyer les mains, mais quand il faut le faire.

Les membres du personnel du Secteur des soins de santé peuvent prendre toutes les précautions nécessaires quand ils se nettoient les mains, qu’il s’agisse d’utiliser les produits les plus efficaces, de brosser les bons endroits et de se frotter les mains pendant la durée de temps requis, mais s’ils ne se conforment pas à chacun de 4 moments d’hygiène des mains, ils exposent les usagers et s’exposent eux-mêmes à des risques.4 Moments

« Nous effectuons des audits rigoureux à l’échelle du CIUSSS des quatre moments d’hygiène des mains, et nous constatons, à maintes reprises, que la conformité est particulièrement faible lors du premier moment », dit Gracia Kasoki Katahwa, infirmière-conseil en prévention et contrôle des infections (PCI).

Madame Katahwa explique qu’il est essentiel de se nettoyer les mains avant le contact initial avec l’environnement de l’usager afin de prévenir la transmission des germes à nos patients, à nos résidents et à nos clients.

Elle précise en outre que même si un membre du personnel ne touche pas directement à l’usager, avant de pénétrer dans l’espace de ce dernier, où les objets peuvent être touchés par l’usager ou par la personne prodiguant des soins, les mains doivent être nettoyées.

« Nous comprenons tous qu’il est nécessaire de se nettoyer les mains quand nous entrons en contact avec des fluides corporels, comme du sang ou de l’urine », dit Madame Katahwa. « Mais, en négligeant d’effectuer l’hygiène des mains avant de pénétrer dans l’espace d’un usager, nous risquons de nuire aux personnes que nous nous efforçons de protéger. »

Selon Madame Katahwa, une certaine confusion règne quand il s’agit d’utiliser des gants. Elle explique que les gants ne remplacent pas l’hygiène des mains et ne préviennent pas la propagation des infections quand ils sont enfilés sur des mains qui n’ont pas été nettoyées.

« L’équipe de PCI continuera de promouvoir l’information au sujet des effets potentiellement dévastateurs de ne pas se nettoyer les mains au bon moment », ajoute Madame Katahwa, « mais, nous ne pouvons pas le faire seuls. Nous exhortons les membres du personnel à se rappeler poliment les uns les autres de se conformer à une bonne hygiène des mains et de collaborer pour la sécurité de tous.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *