L’avenir des soins repose sur un juste équilibre entre technologie et sensibilité

Dr Lawrence Rosenberg, président-directeur général, à la quatrième l’Assemblée publique d’information du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal.
Dr Lawrence Rosenberg, président-directeur général, à la quatrième l’Assemblée publique d’information du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Réussites confirmées et défis à venir soulignés pendant la Réunion publique d’information du CIUSSS

Le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal trace de nouvelles voies dans les soins de santé et les services sociaux en atteignant un juste équilibre entre « l’utilisation novatrice de la technologie numérique et une démarche de compassion, de respect de la dignité et de considération de chaque personne », de dire le Dr Lawrence Rosenberg, président-directeur général du réseau de santé.

Dans son allocution du 7 novembre, lors de la quatrième Assemblée publique d’information du CIUSSS, le Dr Lawrence Rosenberg a déclaré que les améliorations en matière de soins « passeront à l’avenir par la nouvelle technologie, combinée à la démarche de soins attentionnée et compatissante dont les gens ont besoin et qu’ils méritent ».

Alan Maislin, président du conseil d’administration du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal.
Alan Maislin, président du conseil d’administration du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Le Dr Rosenberg était l’un des conférenciers de l’Assemblée, qui visait à familiariser le grand public avec les activités menées par le CIUSSS au cours de l’exercice 2018 à 2019, tout en offrant aux visiteurs l’occasion de poser des questions aux membres de la haute direction et aux gestionnaires du CIUSSS.

De plus, les gagnantes du concours « Une pose de bonheur », le troisième concours annuel de photographie des membres du personnel du CIUSSS, ont été annoncées.

  • En envisageant les usagers comme des personnes plutôt que comme de simples cas médicaux, le CIUSSS a été en mesure d’être efficace dans le cadre d’une foule d’initiatives au cours de l’année, de dire le Dr Rosenberg, notamment :
  • Au Centre de réadaptation Lethbridge-Layton-Mackay, la liste d’attente du programme pour les patients atteints de déficience motrice a été éliminée.
  • Le taux de dépistage du délirium chez les patients de plus de 75 ans hospitalisés a fortement augmenté à l’Hôpital général juif. Ce progrès permet de diagnostiquer plus rapidement les problèmes médicaux sous-jacents et de réduire les risques de déclin fonctionnel et cognitif.
  •  L’équipe du Programme de santé mentale et dépendance a collaboré avec le CHSLD juif Donald Berman afin de réserver huit lits pour les patients atteints de troubles psychiatriques.
  •  L’équipe des Services techniques a développé des mesures d’économie d’énergie considérable qui contribuent au bien-être des usagers de plusieurs établissements du CIUSSS, dont l’Hôpital Catherine-Booth et le Centre gériatrique Donald Berman Maimonides.
  •  Les médicaments d’ordonnance sont désormais délivrés plus rapidement aux patients hospitalisés à l’HGJ grâce à un nouveau système de commande numérique.

« Ces réussites — pour ne citer que celles-là — sont une constance dans notre réseau », a déclaré le Dr Rosenberg. « Elles sont à la base de la note presque parfaite que notre CIUSSS a obtenue d’Agrément Canada en décembre dernier. »

« Nous avons l’obligation, non seulement au sein du secteur des soins de santé et des services sociaux, mais dans tous les domaines d’activités, de nous demander continuellement quelle est la démarche la plus rapide, la plus réconfortante et la plus efficace pour les personnes que nous servons. »

« Il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir, mais c’est un défi que nous avons hâte de relever. »

Alan Maislin, président du conseil d’administration du CIUSSS, qui était également l’un des conférenciers de l’Assemblée publique d’information, a dit que les 34 établissements combinés pour former le CIUSSS en 2015 représentent désormais un « réseau réellement intégré qui accorde la priorité à la population que nous servons ».

« Nous sommes très fiers de ce que notre équipe a accompli. Nous cherchons constamment à faire preuve d’innovation et de créativité. En éliminant le travail en silo, notre équipe a pu se consacrer entièrement aux soins de chacune des personnes qui a recours au système de soins de santé. »

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *