La confidentialité et la sécurité incombent à tous

securityw330La Semaine de la confidentialité, du 20 au 26 novembre est le moment tout indiqué pour réfléchir à l’importance de la confidentialité des dossiers médicaux, parce que protéger les renseignements personnels de nos usagers est une pratique fondamentale dans le Secteur des soins de santé.

Lorsqu’ils reçoivent des soins dans l’un des établissements de notre réseau, nos usagers s’en remettent à nous pour leur prodiguer des soins et des services de qualité, dans un environnement sûr et sécuritaire. Au-delà de la confiance qu’ils nous témoignent en matière de soins, nos usagers s’attendent à ce que les renseignements qu’ils nous communiquent, ainsi que leurs résultats médicaux, soient confidentiels, sauf s’ils nous autorisent par écrit à les partager.

Les progrès technologiques ont transformé la manière de conserver et de partager les dossiers médicaux. Néanmoins, qu’il s’agisse de dossiers électroniques ou non, le fournisseur de soins de santé, y compris les membres de son personnel, a l’obligation légale de conserver les dossiers médicaux dans des classeurs verrouillés ou dans la base de données électronique de l’établissement.
Pour nous assurer de respecter toutes les règles régissant la sécurité des dossiers médicaux, veuillez prendre note des situations qui peuvent augmenter considérablement le risque d’infraction à la sécurité :

  • laisser votre ordinateur allumé et sanssurveillance dans une salle d’examen oudans un endroit où les usagers peuventvoir et consulter l’information affichée à l’écran;
  • engager une conversation dans lescouloirs au sujet des clients, des patients, des résidents et des usagers;
  • laisser des documents personnels et confidentiels au-dessus de la pile dans la poubelle ou utiliser le bac de recyclagegénéral plutôt que celui désigné pour les documents confidentiels;
  • afficher des listes comprenant le nom des usagers sur les murs ou les portes;
  • laisser les dossiers médicaux sans surveillance sur les chariots dans les couloirs ou ne pas verrouiller la porte desbureaux où les dossiers sont conservés,faciles d’accès ou visibles;
  • utiliser des appareils personnels pourconserver des photos, des données sur la santé et des renseignements personnels;
  • partager vos mots de passe.

Pour réduire ces risques, il est impératif de traiter les renseignements de nos usagers comme vous aimeriez que ceux de vos êtres chers soient traités. Pour toute question au sujet de la confidentialité au sein de notre réseau, communiquez avec l’équipe des Dossiers médicaux, dont les membres sont responsables légalement des données sur la santé et des renseignements personnels recueillis sur nos usagers et de la mise en place de mesures pour protéger cette information.

Un archiviste médical est disponible pour répondre à vos questions. Téléphonez à l’une des personnes suivantes, selon la nature de vos fonctions :Annie Desjardins (hôpitaux, réadaptation interne,centres d’hébergement et soins de longue durée)514-340-8222, poste 4092

Chantal Desmarais (dossiers médicaux, protection des détails de la vie personnelle et des dossiers des usagers)514-731-1386, poste 8649

Julie Sauvé (CLSC et centres de réadaptation externes) 514-731-1386, poste 8646

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *