Journée spa de détente

La spécialiste en réadaptation physique, Marie-Eve Cadet, (deuxième à gauche) et l’ergothérapeute, Vicky Lyroudias, pendant un soin de manucure.
La spécialiste en réadaptation physique, Marie-Eve Cadet, (deuxième à gauche) et l’ergothérapeute, Vicky Lyroudias, pendant un soin de manucure.
Les membres du personnel du Centre gériatrique Maimonide Donald Berman (MDB) et du CHSLD juif de Montréal se sont fait dorloter avec des massages, des manucures, des séances de maquillage et d’autres services relaxants de spa lors des journées spa qui ont eu lieu dans les deux établissements. Une initiative de Planetree, la philosophie centrée sur le patient qui régit la prestation de soins à MDB et au CHSLD juif de Montréal, ces journées spa sont commanditées par la Fondation Maimonide CHSLD juif de Montréal.

L’agente administrative, Lot Lot Daliposa, (à l’avant plan) et le PAB, Mike Stocco, se font dorloter lors de la journée spa du personnel, au Centre gériatrique Maimonide Donald Berman.
L’agente administrative, Lot Lot Daliposa, (à l’avant plan) et le PAB, Mike Stocco, se font dorloter lors de la journée spa du personnel, au Centre gériatrique Maimonide Donald Berman.

Le 8 novembre, à MDB, et le 22 novembre, au CHSLD juif de Montréal, une musique douce et l’aromathérapie créaient une ambiance idéale dans les salles polyvalentes transformées en salles de spa, et des professionnels offraient des soins de beauté pour combler le personnel.

Au CHSLD juif de Montréal, Eli Azoulay, des Services techniques, participait à la mise en place des salles quand la coordinatrice de SAPA, Daniela Vrabie, lui a enjoint de se prévaloir lui aussi de ces services. En raison des exigences physiques de son travail, Monsieur Azoulay a opté pour un massage, le premier de sa vie! « Au début, j’étais un peu hésitant, mais j’ai grandement apprécié ce traitement. Mon cou n’est plus douloureux »! 

« Il faut peu de chose pour montrer notre reconnaissance aux employés, comme une oasis de calme, ici même, sur leur lieu de travail », dit Madame Vrabie. « Mais les résultats en valent la peine! Je vois des employés plus heureux et plus détendus. »

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *