Employées de l’Unité de soins intensifs médicaux-chirurgicaux reconnues pour leur excellence

Pina D’Orve,
Pina D’Orve, Social Worker at the Jewish General Hospital’s Medical-Surgical Intensive Care Unit.

Deux membres du personnel de l’Unité de soins intensifs médicaux-chirurgicaux (USIMC) à l’Hôpital général juif (HGJ) ont remporté des prix en reconnaissance de leur apport exceptionnel à cette Unité.

Lyne St-Louis
Lyne St-Louis, infirmière clinicienne, spécialisée en Soins intensifs à l’Hôpital général juif.

Prix d’excellence en soins critiques Francine Walsh

L’équipe de l’USIMC a créé ce prix d’excellence en soins infirmiers en 1994, en l’honneur de Francine Walsh, une infirmière au sein de l’Unité des soins intensifs à l’HGJ, de 1984 à 1994. Les collègues de Madame Walsh prisaient ses connaissances, ses compétences et son engagement. Elle est décédée à l’âge de 44 ans, après une vaillante lutte contre le cancer. Toutes les infirmières de l’Unité des soins intensifs sont admissibles à ce prix d’excellence.   

Lyne St-Louis, infirmière clinicienne spécialisée en Soins intensifs, lauréate du Prix Francine Walsh 2017

Madame St-Louis est entrée au service de l’HGJ en 1989, avant de devenir membre du personnel de l’USIMC en 2000. « Lyne est un pilier, tant pour les infirmières débutantes que pour les infirmières chevronnées », dit Stephanie Petizian, l’infirmière coordinatrice intérimaire de l’USIMC. « Elle n’hésite jamais à partager ses connaissances exceptionnelles avec ses pairs ». Madame St-Louis excelle particulièrement quand elle est sous pression et rien ne lui plaît plus que de relever un défi de taille. « Son engagement envers les normes de soins les plus élevées est illustré dans son interaction quotidienne avec les patients, les familles et les membres de l’équipe de l’USIMC ». 

Prix du leadership de l’USI Melanie David

Melanie David a été nommé infirmière-chef adjointe de l’Unité des soins intensifs de l’HGJ en 1979, poste qu’elle a occupé pendant trois décennies. L’équipe de l’USIMC a établi ce Prix d’excellence en 2009 pour commémorer la passion que Madame David éprouvait envers sa carrière, sa capacité de réconforter les familles en état de crise et son appui aux infirmières pour prodiguer d’excellents soins aux patients. Tous les membres de l’équipe des soins critiques sont admissibles à ce Prix.  

Pina D’Orve, travailleuse sociale à l’HGJ, lauréate du Prix Melanie David 2017

Madame D’Orve est entrée au service de l’HGJ en 1986, et elle a rallié les rangs de l’USIMC en 2014. « Même si je travaille ici depuis plus de 30 ans, je continue d’apprendre », dit-elle. « J’admire la résilience des patients et je suis impressionnée par le courage dont ils font preuve en passant le pas de ces portes ».

Tout comme les autres membres de son équipe, Madame D’Orve entend s’assurer que chaque patient de l’USIMC est perçu comme une personne et traité avec respect. « Nous nous efforçons de faire preuve de compassion et d’empathie dans l’espoir qu’après leur départ de l’Hôpital, les patients ou leur famille se souviendront de notre bienveillance pendant cette période difficile de leur vie ».

 

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *