Cindy Starnino nommée au Conseil national des aînés

Cindy Starnino

En juin, le Conseil national des aînés, qui guide le gouvernement en matière de santé, de bien-être et de qualité de vie des aînés de notre pays, a accueilli dans ses rangs Cindy Starnino, directrice des Affaires académiques du CIUSSS.

Madame Starnino se joint à une équipe de membres du Conseil composée d’aînés, de représentants d’organismes au service des aînés et de spécialistes en matière de personnes âgées et de vieillissement. Ce groupe hétérogène guide le gouvernement dans l’élaboration d’une gamme complète de politiques, de programmes et de services qui combleront le mieux les besoins de la population des aînés du Canada, et qui auront une incidence significative sur la vie de ces derniers.

« Le Conseil aborde les questions les plus importantes ayant trait aux personnes âgées et formule des recommandations d’un point de vue éclairé fondé sur des faits », explique Madame Starnino. « Nous nous penchons sur des sujets comme l’âgéisme, l’inclusion sociale et économique, l’accessibilité aux services et l’appui des aidants. Pendant toute la durée de ces processus, nous dialoguons avec les aînés, dont l’apport est essentiel pour déterminer les priorités et les besoins ».

Pendant son mandat de deux ans au Conseil, Madame Starnino qui est travailleuse sociale de formation tirera parti de l’expérience acquise pendant trente ans dans le cadre de son travail auprès des aînés. Elle a notamment développé des services avant-gardistes pour les programmes de prestations de soins et de promotion de la santé, ainsi que des modes d’intervention visant à prévenir les mauvais traitements à l’égard des aînés. À titre de directrice du Centre affilié universitaire de recherche en gérontologie sociale, Madame Starnino a cofondé la Ligne aide abus aînés du Québec, à la demande du gouvernement du Québec. À ce poste, elle a également supervisé la formation à l’échelle du Québec, conformément aux meilleures pratiques.

« Siéger au Conseil constitue une superbe occasion de partager ma vaste expérience, ainsi que de collaborer avec mes collègues de deux ministères fédéraux concernés par les soins aux personnes âgées», dit Madame Starnino, en faisant allusion à sa fonction antérieure de directrice du Programme de soutien à l’autonomie des personnes âgées (SAPA) de l’ancien CSSS Cavendish. « Le Québec a développé un modèle d’intégration des services de santé et des services sociaux pour les aînés et élaboré une politique gouvernementale sur le vieillissement, Vieillir et Vivre ensemble. Ces initiatives phares peuvent être adaptées par différentes instances pour répondre aux besoins des aînés dans l’ensemble du pays ».

« Nous sommes à une période charnière de notre histoire à titre de nation en matière de respect envers notre population vieillissante », souligne Madame Starnino. « Le rôle du Conseil continuera de s’élargir parallèlement à l’augmentation du nombre de personnes âgées de plus de 65 ans, qui doit doubler au cours du prochain quart de siècle. Cette croissance sans précédent transforme l’ensemble du tissu social de notre société ».

« Les aînés ont façonné notre nation », de dire Madame Starnino. « Le Conseil national des aînés permettra de s’assurer que leurs voix continuent d’être entendues ».

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *