Célébrons les Bons coups des affaires académiques

La Direction des affaires académiques coordonne six principaux volets de sa mission soit l’enseignement, la recherche, les pratiques de pointe, le transfert des connaissances, l’évaluation des technologies et des modes d’intervention ainsi que le rayonnement.

Second portrait des bons coups de notre CIUSSS, l’équipe des affaires académiques a fait l’objet de plusieurs belles réussites au cours des derniers mois. 

 
Adoption d’un nouveau modèle de gouvernance
La direction des affaires académiques est issue de la fusion de la Direction de la recherche et de la Direction de l’enseignement médical et universitaire. Ce nouveau modèle constitue la plus grande réalisation du CIUSSS en lien avec sa mission universitaire. 

Organisation d’une demi-journée de réflexion
Organisée en novembre 2017, cette demi-journée avait pour objectif de sensibiliser tous les cadres supérieurs, les partenaires et les principaux chercheurs aux six volets de la mission universitaire de cette Direction.

Introduction à la supervision de stages
Un atelier, offert en français et en anglais, a été développé pour accompagner et soutenir tous les superviseurs de stages cliniques ou non cliniques en pratique ou en devenir. À ce jour, 175 professionnels ont été formés.

  • Collaboration avec le Centre de recherche et d’expertise en gérontologie sociale (CREGÉS)
    Le MSSS a confié au CIUSSS le mandat d’élaborer une politique-cadre de lutte contre la maltraitance envers les aînés. Celle-ci permettra aux établissements du réseau de la santé de se doter de leur propre politique.
  • Grâce à la Ligne Aide Abus Aînés, de nouveaux modules de formation pour contrer la maltraitance envers les aînés ont été développés et priorisés à l’échelle nationale, dans le cadre d’une nouvelle plateforme de Formation continue partagée du MSSS.
  • Planification préalable des soins : cette initiative pancanadienne vise l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation d’un programme de soins palliatifs pour des adultes aînés des établissements de soins de longue durée. Mentionnons l’apport de Christine Touchette, Directrice adjointe du Programme SAPA, à l’équipe des chercheurs principaux.
  • Personnes âgées et solidarités locales : considérant l’augmentation prévue et la diversité de la population âgée, ce projet international vise à étudier et à comparer les politiques québécoises et françaises à l’égard des personnes âgées, en ce qui a trait aux services médicaux et sociaux. La chercheure d’établissement au CAU en gérontologie sociale du CIUSSS, Isabelle Van Pevenage, fait d’ailleurs partie de l’équipe de recherche.

Présentation des services audiovisuels et bibliothécaires
Afin de présenter ses services audiovisuels et bibliothécaires offerts aux employés et à la communauté, l’équipe des Affaires académiques a déployé dernièrement deux nouvelles pages Internet et intranet à ce sujet.

Collaboration avec l’Institut universitaire au regard des communautés culturelles (SHERPA)

  • Le CIUSSS s’est vu confier la réalisation de plusieurs mesures en lien avec le Plan d’action gouvernemental 2015-2018 sur la radicalisation du Québec. Une équipe d’intervention clinique spécialisée a été mise sur pied pour répondre aux besoins exprimés par les intervenants et les partenaires; l’équipe traite mensuellement environ 70 cas.
  • Aborder les sujets sensibles avec nos enfants. Actualité violente, guerres, attentats : divers outils ont été créés pour les parents afin d’expliquer les événements dramatiques de l’actualité des jeunes des niveaux préscolaire et scolaire. Ce matériel sera disponible sur le site du Centre de recherche.
  • Activités pour les enfants dans les sites d’accueil des demandeurs d’asile – Boscoville, Résidence YMCA, Saint-Raphaël : organisées dans un environnement sécuritaire, il s’agit d’activités visant à stimuler le développement des enfants de niveau préscolaire et d’organiser des activités artistiques pour faciliter l’expression émotionnelle des enfants d’âge scolaire.
  • Et si…? : ce projet a pour objectif de favoriser des liens intergénérationnels et communautaires par l’art. Il a permis la création de plusieurs œuvres collaboratives à Montréal, dont une murale avec un groupe de mères de Parc-Extension. Ces projets seront exposés du 10 septembre au 28 octobre 2018 au Musée des Beaux-Arts de Montréal.

Collaboration avec le Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitaine (CRIR)
La Direction de la réadaptation de notre CIUSSS accueille le projet de recherche Biomedical Research and Informatics Living Laboratory for Innovative Advances of New Technologies (BRILLIANT) in Mobility. Ce projet vise à mieux comprendre et à améliorer la mobilité des personnes souffrant d’une lésion cérébrale acquise en implantant une infrastructure technologique de pointe. 

Contribution de l’Institut Lady Davis (ILD)
L’Hôpital général juif a été classé dans le Canada’s Top 40 Research Hospitals(Canada’s Innovation Leaders 2017). Des chercheurs de l’ILD ont d’ailleurs reçu des subventions de projet, octroyées par les Instituts de recherche en santé du Canada. Près de 20 % des candidats de l’ILD ont réussi à obtenir une subvention, soit sensiblement plus que la moyenne nationale de 15 %. 

  • Christina Greenaway, chercheure – étude de trois ans : 1 197 225 $ – Une étude qui vise à fournir des informations aux décideurs pour faire en sorte que des programmes plus efficaces de dépistage et de traitement puissent être développés. L’objectif est de prévenir les complications et les décès causés par l’hépatite C et éliminer l’hépatite au Canada.
  • Nathalie Johnson, chercheure – étude de cinq ans : 1 208 700 $ – Une étude qui souhaite mettre au point une nouvelle méthode permettant de suivre les patients atteints de lymphome. Il s’agit aussi de découvrir un nouveau traitement d’immunothérapie qui serait efficace chez les patients qui ne sont pas guéris par la chimiothérapie classique.
  • Andrew Karaplis, chercheur – étude de cinq ans : 895 050 $ – Une étude qui a pour but d’utiliser des souris transgéniques et des techniques de biologie moléculaire pour comprendre le mécanisme par lequel des taux élevés de l’hormone FGF23 affectent le développement des os en modifiant la concentration locale de vitamine D dans l’os.
  • Le Dr Lawrence Kirmayer, de l’axe de recherche psychosociale, est l’un des cinq principaux chercheurs d’un projet sur les neurosciences, en collaboration avec l’Université McGill, ayant obtenu une subvention de 84 M$.

Le prochain portrait présentera les bons coups de la Direction des ressources humaines, des communications, des affaires juridiques et de la sécurité globale, ainsi que la Direction des ressources financières.

Pour partager un projet, une initiative, une idée qui a changé les choses pour votre équipe, communiquez avec Julie Beauvilliers, spécialiste en communication à julie.beauvilliers.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca.

 

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *