Célébrons les Bons coups de l’équipe SAPA

Le programme de soutien à l’autonomie des personnes âgées, mieux connu sous l’appellation de SAPA, est responsable des soins de longue durée, des soins à domicile, des centres de jour et des ressources intermédiaires. Ce quatrième portrait présente une série de bons coups en lien avec une clientèle vieillissante de notre réseau et souvent plus vulnérable.

Lire le texte complet des bons coups de l’équipe SAPA

 

CLSC René-Cassin et de Benny Farm : tout un travail d’équipe

En raison de la fuite de gaz survenue le jeudi 6 septembre dernier, l’équipe du CLSC René-Cassin a dû revoir ses façons de faire assez rapidement. Heureusement, elle a pu compter sur la collaboration du personnel du CLSC de Benny Farm. Ces efforts collectifs remarquables ont fait en sorte que les clients ont été rencontrés, les visites complétées.

Chaleur accablantes : mobilisation de nos équipes

Les équipes de nos cinq CLSC se sont grandement mobilisées lors des chaleurs accablantes de l’été dernier. En partenariat avec le SPVM, un suivi rigoureux quotidien, par téléphone ou visite, a été fait pour s’assurer que la clientèle plus vulnérable soit en sécurité.

Télésoins : une nouvelle offre de services

Une trentaine d’usagers des cinq CLSC bénéficient depuis peu du service de télésoins. À l’aide d’une tablette électronique, les usagers à domicile peuvent bénéficier de l’aide de leur infirmière à distance.

Ressources intermédiaires : harmonisation des pratiques et des processus

Afin de faciliter le travail des intervenants, certaines pratiques infirmières et psychosociales de ressources intermédiaires ont été revues : outils permettant les évaluations cliniques et harmonisation des dossiers informatiques. De plus, deux employés des anciens établissements de la Montagne et Cavendish ont été identifiés et évaluent les demandes d’hébergement en ressources intermédiaires ou de type familial. Une fois le dossier d’un patient ouvert, les responsables du mécanisme d’accès à l’hébergement (MAH) savent à qui s’adresser au sein de notre CIUSSS.

Programme UFIS : pour des soins continus

Depuis le printemps 2018, le programme pour les usagers à faible intensité de services est offert dans tout notre réseau. Le coaching de Michel Marc Huberdeau, infirmier chef au CLSC Métro, a permis d’étendre cette offre de service aux cinq CLSC. Que ce soit des personnes âgées ou à profil gériatrique, des soins continus aux patients seuls, à domicile et ayant subie une intervention chirurgicale sont offerts. 

Quelque 970 000 heures de service de soins à domicile

Depuis mars 2018, un infirmier ou une infirmière spécialiste en activités cliniques (SAC) est présent dans les cinq CLSC. Par leur présence, les équipes ont pu prendre soin de 9207 usagers, d’atteindre les objectifs d’heures de service fixés et d’assurer le financement des activités dans notre CIUSSS.

Supervision administrative en mode Lean management

L’équipe de direction-adjointe SAPA-CLSC, dont les chefs administration des programmes (CAP), a dernièrement participé à la formation Lean offerte par l’équipe Innovation du CIUSSS. La gestion des projets est maintenant réalisée en fonction de cette méthodologie et les retombées n’en sont que positives.

Comités de partenaires : amélioration des soins et prévention

Depuis 2017, un comité est responsable des plans d’amélioration de la qualité des soins. Composé d’une dizaine de personnes, ce comité a pour mandat d’analyser l’offre de soins quotidiens, de discuter des enjeux, d’identifier les problématiques communes et de trouver des solutions. Tout récemment, c’est un comité de prévention qui a été mis sur pied et a pour mandat de développer une vision et des politiques en ce qui concerne la prévention et la gestion des chutes, la gestion des plaies et les mesures de contrôle. 

Activités de reconnaissance pour le personnel

Tout près d’une douzaine d’activités ont été organisées depuis le début de l’année pour reconnaître le travail des employés des établissements de soins de longue durée. Félicitations aux coordonnateurs de programmes et chefs d’unité dans chacune des sites pour leurs initiatives!

Hygiène des mains : objectifs atteints à 93 %

Les audits réalisés en mai et juin dernier auprès des employés des établissements de soins de longue durée ont révélé que ces derniers se conforment aux normes en matière de lavage des mains à 93 %. La norme à atteindre est de 80 %. Merci à tous les employés pour leurs efforts.

Partenariat avec le Shadd Health & Business Centre

Depuis l’hiver 2018, le Centre gériatrique DB Maimonides travaille en partenariat avec le Shadd Health & Business Centre. Cette école offre la théorie et les stages aux futurs préposés aux bénéficiaires à même le site de Maimonides. Cette offre aide à attirer de nouvelles recrues et à former la relève qui souhaite continuer à travailler dans notre réseau.

Réduction de la main-d’œuvre indépendante (MOI)

En l’espace de trois ans, les besoins en MOI auprès des préposés aux bénéficiaires, infirmières auxiliaires, infirmières et commis ont connu une baisse significative passant de 41 726 heures par année à 14 479 heures.

Rénovation du site Henri-Bradet

Le Centre d’hébergement Henri-Bradet fait actuellement l’objet de rénovations importantes pour mieux combler les besoins de sa clientèle. Ce projet permettra d’améliorer la qualité de vie des 124 résidents et l’environnement de travail des employés. Les travaux se poursuivront jusqu’en janvier 2019.

Community meetings : en lieu d’échanges

Une à deux fois par année, des community meetings sont organisés dans chacun des établissements de soins de longue durée. Animées par l’équipe de Rosalie Dion, avec l’aide du comité des usagers, ces rencontres permettent aux résidents, familles, employés, étudiants, bénévoles ou visiteurs d’échanger avec les équipes de travail pour mieux connaître leur réalité et de mettre à jour l’information sur les projets réalisés et à venir.

Harmonisation du Dining experience program (DEP)

Le repas est un moment important pour la clientèle bénéficiaire de soins de longue durée. Afin de respecter les normes ministérielles et améliorer ce moment, le DEP a été harmonisé pour chacun des sites. Tous les éléments ont été considérés, de façon unique par l’équipe SAPA.

Projet OPUS-AP : réduction des antipsychotiques en CHSLD

Afin de réduire l’usage inapproprié d’antipsychotiques chez les résidents ayant un diagnostic de trouble neurocognitif majeur (démence), un nouveau projet a été mis en place cette année. L’objectif est de remplacer les antipsychotiques par des interventions individualisées non-pharmacologiques et d’adopter une approche interdisciplinaire centrée sur le bien-être du résident.

 

Célébrons les bons coups du Centre d’Excellence sur la Longévité du RUIS McGill 

Bien qu’il ne soit pas rattaché à l’équipe SAPA, le CIUSSS peut également compter sur le Centre d’Excellence sur la Longévité du RUIS McGill pour développer ses connaissance en matière de santé, de longévité et de qualité de vie des aînés. 

Lire le texte complet des bons coups du Centre d’Excellence sur la Longévité. 

De l’art inclusif pour nos aînés

Depuis 2016, le Centre a mis en place des ateliers d’Art Inclusif Gériatrique. Cette forme d’art permet d’améliorer l’état émotionnel des participants âgés, de développer et d’accroître la conscience de leurs capacités et de tisser de nouveaux liens avec les professionnels de la santé et leur famille, tout en améliorant leur bien-être. Soutenus par le Comité des usagers, ces ateliers sont coordonnés et animés par Samantha Remondière, gérontologue et art-thérapeute. Près de 1000 patients hospitalisés en gériatrie à l’hôpital ont pu bénéficier de cette activité depuis la mise en place de ces ateliers.

Améliorer la prise en charge des aînés aux urgences

En partenariat avec le Service des urgences de l’Hôpital général juif, le Centre a initié un projet de recherche portant sur l’utilisation d’un outil destiné à améliorer la prise en charge des aînés visitant les urgences. L’ER2 permet de détecter rapidement les aînés à risque de longue durée de séjour à l’hôpital et de déclencher des actions qui réduisent la durée de leur séjour. Quelque 12 000 patients ont été inclus dans cette étude, plus de 4000 ont été évalués dont 2000 ont bénéficié des recommandations.

Pour partager un projet, une initiative, une idée qui a changé les choses pour votre équipe, communiquez avec Julie Beauvilliers, spécialiste en communication à julie.beauvilliers.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *