Célébrons les bons coups de la réadaptation

La Direction de la réadaptation représente à elle seule deux hôpitaux de réadaptation, trois établissements de réadaptation externes ainsi que des services de réadaptation en CHSLD et à domicile.

Notre CIUSSS est le seul à Montréal à offrir des services aux personnes présentant une déficience physique (motrice, du langage, auditive et visuelle), une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

Avant de débuter…
Il ne fait aucun doute que la Direction de la réadaptation ne serait pas ce qu’elle est sans la contribution majeure de sa directrice adjointe, Suzanne Cloutier. Cette dernière quittera prochainement ses fonctions pour une retraite des plus méritées, après 35 années de carrière dans le réseau de la santé et des services sociaux. 

Mme Cloutier a travaillé principalement auprès d’une clientèle pédiatrique ayant une déficience physique et intellectuelle. Elle a pratiqué dans plusieurs milieux, dont l’Hôpital Shriners pour enfants-Canada, le Centre de réadaptation Marie-Enfant du CHU Sainte-Justine, l’école À Pas de Géant et le Centre de réadaptation Lethbridge-Layton-Mackay. Elle est détentrice d’un baccalauréat en ergothérapie de l’Université McGill et d’une maîtrise en pratiques de la réadaptation de l’Université de Sherbrooke.

Bonnes nouvelles pour le Centre Miriam
Grâce aux efforts du personnel, au soutien financier et au Plan d’action sur le trouble du spectre de l’autisme du Ministère de la Santé et des Services Sociaux, le temps d’attente pour répondre aux besoins d’adaptation et de réadaptation des enfants a diminué de 50 %.

Le nombre d’enfants en âge préscolaire atteints d’autisme qui ont bénéficié du Programme d’intervention comportementale intensive (ICI) a également augmenté.

L’embauche d’un récréologue, dans le cadre du Programme d’intégration communautaire, a permis de mieux soutenir les gestionnaires des ressources intermédiaires, le personnel, les familles et les organismes communautaires et d’améliorer la qualité de vie des usagers.

Lysanne Lespérance, technicienne en éducation spécialisée, a pu témoigner de la façon dont Loto-Québec, en collaboration avec la fondation Les Petits Rois, a su accueillir et intégrer en milieu de travail de jeunes adultes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Plus de détails sont disponibles dans cette vidéo.

  • Complexe Guimont
    L’ajout de fonds a permis l’ouverture de quatre nouveaux lits pour les usagers (DI-TSA) présentant des troubles graves du comportement.

Le soutien clinique a également gagné en efficacité, notamment par l’amélioration des soins infirmiers.

La rénovation complète d’une aile inutilisée du Complexe permettra d’accueillir jusqu’à huit usagers. Installation la plus moderne du Québec, cette aile ultra-spécialisée et innovatrice destinées à une clientèle complexe (DI-TSA-TGC) comprendra des salles de thérapie et de counseling, des aires de loisirs, d’activités sociales, scolaires et d’isolement.

  • Ressources résidentielles intermédiaires
    Trois nouvelles ressources ont ouvert leurs portes pour permettre à 35 usagers de faire la transition vers le réseau résidentiel. La liste des usagers en attente d’un placement dans ces ressources a également diminué de 35 %.

Il est à noter que l’offre de journées de répit a augmenté de 42 % et la liste d’attente pour l’obtention d’un tel répit a quant à elle diminué de 28 %.

Les succès du Centre de réadaptation Lethbridge-Layton-Mackay
L’identification des problèmes d’accès et la mise en œuvre de solutions ont permis d’éliminer la liste d’attente pour le Programme 0-7 ans en déficience motrice. Plus de 18 mois d’attente ont été éliminés en cinq mois et le nombre d’usagers desservis a augmenté.

Le nombre d’usagers référés pour des troubles du langage a augmenté. En raison du plus grand nombre de clients provenant du territoire de Parc-Extension, auparavant desservie par le Centre de réadaptation Marie-Enfant, l’offre de services dans ce domaine a été complètement révisée.

  • Développement de partenariats
    Comité conjoint avec l’English Montreal School Board : les changements apportés par le MSSS dans l’allocation des ressources d’aide à la communication a permis de revoir les rôles et les responsabilités de chacun des partenaires et d’optimiser les façons de faire au bénéfice des clients ayant une déficience sensorielle.

Des groupes et des modèles de consultation en matière de réadaptation visuelle, d’orientation et de mobilité, de mouvement et d’intégration sensorielle ont été développés lors d’une revue des services offerts aux jeunes de l’école Philip E. Layton.

Hôpital des vétérans Sainte-Anne : ce partenariat vise à faciliter le corridor de services entre les deux établissements et à améliorer l’offre du Programme des 65 ans et plus en déficience auditive et visuelle.

  • Amélioration significative de l’offre de services pour :
     La clientèle néonatale dépistée grâce à la mise en place du Programme de dépistage auditif universel au Québec.
     Les bébés malentendants et leurs parents.
     Les jeunes de 8 à 21 ans ayant un handicap physique, par la participation au Défi sportif pour les jeunes ayant un handicap visuel ou moteur, la création du « Adapted Sports Fair » et les activités récréatives Sportball ainsi que l’organisation de plusieurs camps sportifs.
     Les personnes âgées de 22 à 64 ans et les 65 ans et plus, grâce à l’élaboration d’un programme de réadaptation neuro-visuelle.

Dans le cadre du Centre de réadaptation Constance-Lethbridge
Le déménagement du Programme lombalgie de l’Hôpital Catherine-Booth vers le Centre de réadaptation Constance-Lethbridge a amélioré le continuum de services, en raison de sa proximité avec les équipes spécialisée et surspécialisée de l’autogestion de la douleur chronique.

Les intervenants du Programme neuro-musculo-squelettique se sont mobilisés et ont adapté leur programmation aux besoins des clients atteint du syndrome douloureux régional complexe.

Le projet Des cliniciens pour l’émergence de projets novateurs a été choisi pour représenter notre CIUSSS à la dernière édition des Prix d’excellence du réseau de la santé, dans la catégorie « Valorisation et mobilisation des ressources humaines ».

L’outil de mesure Mayo Portland Adaptability Inventory a été mis en œuvre dans le cadre du Programme traumatisme cranio-cérébral. Cet outil mesure, entre autres, la participation sociale post-réadaptation de la clientèle.

Sans oublier les hôpitaux Catherine-Booth, Richardson et Mont-Sinaï
Hôpital Catherine-Booth : toutes les équipes, en collaboration avec les soins infirmiers, ont maintenu des pratiques exemplaires en prévention des infections nosocomiales. Les pratiques et les installations ont été adaptées pour mieux répondre aux besoins particuliers des clients et offrir des services appropriés à tous leurs patients.

Hôpital Richardson : au cours de la dernière année, des services de réadaptation ont été offerts à 582 patients hospitalisés. De ce nombre, 204 avaient subi un AVC. Quelque 76 % d’entre eux ont d’ailleurs pu retourner à la maison.

Les équipes se sont efforcées de maintenir un service à la clientèle hors pair, en particulier avec l’augmentation du nombre de lits intensifs en neurologie de l’AVC, qui est passé de 21 à 41.

Depuis novembre 2016, un bureau satellite en neurologie ambulatoire de l’AVC a ouvert ses portes dans l’Ouest-de-l’Île. L’équipe offre des services plus près du domicile des usagers et aide à établir une trajectoire AVC dans le secteur ambulatoire.

Hôpital Mont-Sinaï : l’intégration de nouvelles connaissances a permis d’accueillir une clientèle aux prises avec des problèmes subaigus dans le cadre du Programme de réadaptation respiratoire. Les personnes souffrant de maladie respiratoire partout au Québec ont pu bénéficier de services spécialisés de télé réadaptation par l’utilisation de la technologie.

Pour conclure avec les CHSLD
Un projet pilote en orthophonie a été déployé au Centre gériatrique Donald Berman Maimonides afin de fournir aux personnes âgées atteintes d’aphasie, ainsi qu’à leurs proches, des outils de communication mieux adaptés.

Pour partager un projet, une initiative, une idée qui a changé les choses pour votre équipe, communiquez avec Julie Beauvilliers, spécialiste en communication à julie.beauvilliers.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *