Célébrer les « héros » qui luttent et aident les personnes âgées

AAPA gagnants
Dans le cadre de la Semaine de l’Approche adaptée à la personne âgée, certains membres du personnel ont été récompensés pour leur travail auprès des patients âgés. De gauche à droite : Eva Gardos, infirmière-chef adjointe, Psychiatrie; Anne Sophie Dubuc, infirmière, Médecine interne; Julie Valiquette, physiothérapeute, Équipe de soins connexes; Patricia Wilkham, PAB, Unité de soins chirurgicaux de courte durée; Emmanuel Paquette, infirmier, Chirurgie-oncologie; Sophie-Line Kettenbeil, infirmière-chef, Unité de soins chirurgicaux; France Savoie, infirmière, Médecine interne, et Amandeep Kaur, infirmière, Gériatrie.

Un séjour à l’hôpital ne restaure peut-être pas toujours la santé d’un patient âgé, mais la santé de ce dernier de devrait pas non plus décliner en raison de soins qui ne répondent pas adéquatement à ses besoins particuliers pendant son séjour. Beaucoup trop souvent, toutefois, les adultes hospitalisés âgés de plus de 75 ans subissent une perte de fonctions considérable. Près de cinquante pour cent souffrent de malnutrition, tandis qu’un patient sur quatre peut être affecté par l’effet indésirable causé par un médicament.

AAPA nutrition
Un événement de sensibilisation a été organisé à l’occasion de la Semaine de l’approche adaptée à la personne âgée à l’Hôpital général juif. Les membres du personnel du Service de nutrition clinique ont souligné l’importance d’une alimentation adéquate pour les personnes âgées. De gauche à droite : Belinda Lobo, diététicienne et Donna Schafer, chef du Service de nutrition clinique au CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

Pour se prémunir contre ces sombres conséquences, les membres du personnel à l’HGJ ont adopté une Approche adaptée à la personne âgée (AAPA), qui aide les patients âgés à maintenir leur autonomie pendant leur séjour à l’Hôpital. Les patients qui comprennent les avantages de l’activité physique et d’une bonne alimentation séjournent habituellement moins longtemps à l’Hôpital et présentent un risque moins élevé de placement dans un établissement de soins de longue durée après leur congé.  

« Les équipes de soins peuvent prendre des mesures très efficaces pour protéger ce groupe de personnes vulnérable pendant leur séjour à l’Hôpital », dit Isabelle Caron, directrice adjointe des Soins infirmiers. « Il peut simplement s’agir d’assurer leur stimulation cognitive, ou de les encourager et de les aider à marcher régulièrement et à manger correctement. »

Pour la deuxième année consécutive, le comité de l’AAPA a organisé une semaine d’événements visant à célébrer l’excellent travail des membres du personnel engagés envers les pratiques de l’AAPA et à promouvoir l’importance des soins aux personnes âgées.  

Seize employés ont reçu un Prix d’excellence pour leur dévouement envers les personnes âgées, d’après les candidatures présentées par leurs collègues :

  • Eva Gardos, infirmière-chef adjointe, Psychiatrie
  • Patricia Wilkham, PAB, Soins chirurgicaux de courte durée
  • Amandeep Kaur, infirmière, Gériatrie
  • Anne Sophie Dubuc, infirmière, Médecine interne
  • Shiela Manglo, infirmière, Orthopédie
  • Emma Carandang, infirmière, Oncologie
  • Rose Abi Rachel, infirmière, Urgence
  • Claudie Desgagné, infirmière, Unité de soins intensifs
  • Alexandra Barroca, infirmière, Cardiologie
  • Dana Dayan, infirmière, Unité de soins intensifs cardiovasculaires
  • France Savoie, infirmière, Médecine interne
  • Patricia Martel, infirmière, Hématologie-oncologie
  • Mojgan Kamangary, infirmière, Unité de soins chirurgicaux
  • Emmanuel Paquette, infirmier, Chirurgie-oncologie
  • Victor Hugo Happi, infirmier, Neurologie
  • Julie Valiquette, physiothérapeute, Équipe de soins connexes
  •  

« Ce Prix représente beaucoup pour moi, parce tout ce que je fais, je le fais avec cœur », dit la lauréate Madame Wilkham. « J’aime travailler avec les personnes âgées. Je travaille chaque fin de semaine, et je fais de mon mieux pour les patients. »

« À mon âge, c’est un grand honneur de recevoir un tel prix », dit Madame Gardos, qui travaille à l’HGJ depuis 1973. « J’ai été très surprise, mais c’est très agréable d’être reconnue. »

« Cette cérémonie de remise des prix est très spéciale pour nous », affirme Madame Caron. « Nous prenons le temps de féliciter les héros qui luttent dans le domaine des soins de santé et qui sont présents quotidiennement pour les personnes âgées. »

 

 

 

 

 

 

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *