Boucler la boucle pour célébrer nos réussites

Les membres des équipes Qualité devant le kiosque de l’expérience-patient, lors du Salon de la sécurité du CIUSSS, à l’Hôpital général juif. De gauche à droite : Elisabet Serra, spécialiste des activités cliniques, Qualité, Évaluation, Performance, Éthiques et Archives; Chantal Bellerose, coordinatrice, Qualité, Gestion du risque, Agrément et Expérience-patient; Larry Berlin, patient-partenaire; Sophie Leduc, spécialiste des activités, Qualité, Évaluation du risque et Expérience-patient; Lora Socciarelli, patient-partenaire; Paula Calestagne, Expérience-patient, conseillère en Qualité et Sécurité; Anne Desmarais, conseillère en Soins infirmiers, Prévention et Contrôle des infections; et, Lianne Dzygala, chef, Qualité et Gestion du risque, Secteur des soins actifs.

Est-ce votre projet est réellement terminé si vous n’avez pas bouclé la boucle?  

Il est important de reconnaître de célébrer ce que nous avons accompli et avant de passer à l’étape suivante d’un projet ou d’en entreprendre un nouveau, dit Chantal Bellerose, coordinatrice, Qualité, Gestion du risque, Agrément, Éthique clinique et Expérience-patient.

Boucler la boucle est le but du Salon de la sécurité annuel du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, où des kiosques publicisent la progression des initiatives de sécurité et de qualité et les résultats atteints, dans le cadre des célébrations de la Semaine de la sécurité.   

« Toute l’année, nous nous efforçons de signaler tous les incidents et les accidents et compilons nos nombreuses données », ajoute Madame Bellerose. « Nous cernons les risques et prenons les mesures nécessaires pour assurer la meilleure sécurité possible à nos usagers. Nous devrons souligner le rôle joué par les membres du personnel, et les en remercier, parce qu’ils changent réellement les choses. »

Les membres du personnel parlent de leurs projets, non seulement avec les visiteurs, mais entre eux, ce qui peut ouvrir la voie à de nouvelles collaborations.   

« Ces événements donnent un aperçu des nombreuses activités en cours en tout temps dans tous les établissements de notre CIUSSS », de dire Madame Bellerose, qui est également adjointe à la DGA des Programmes de soutien évaluation et performance. « Il s’agit aussi de partager les connaissances découlant de ces initiatives, le Salon est un grand événement d’apprentissage qui nous inspire par la suite, à en faire plus, à faire mieux et à faire les choses différemment! Le Salon permet de tisser des liens entre les membres du personnel et nos partenaires. »

« J’ai fait de belles rencontres avec plusieurs membres du personnel compétents et engagés », remarque Linda Fortier, membre du conseil d’administration du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, qui a visité les kiosques. « Chaque kiosque vous entraîne dans un univers distinct, et chaque personne est passionnée par son projet. »

Les patients-partenaires ont monté un kiosque pour rehausser la sensibilisation à leur participation à différentes équipes de Qualité et de trajectoire du CIUSSS. Madame Bellerose ajoute que les équipes cherchent toujours à accroître les normes qu’elles utilisent pour mesurer leur réussite, afin d’offrir la meilleure expérience-usager possible. Les résultats des questionnaires sur l’expérience-usager donnent lieu à des améliorations.

« Nous hissons continuellement la barre », dit-elle. « Nous ne pouvons pas améliorer ce que nous ne mesurons pas ».

Quelques-unes des pratiques novatrices et des réussites des équipes de Sécurité et de Qualité

Audits de l’hygiène des mains
L’hygiène des mains est considérée comme la meilleure manière de réduire le nombre d’infections nosocomiales et de sauver des vies. Ensemble, la surveillance et les audits constituent la meilleure manière de mesurer la conformité aux pratiques d’hygiène des mains reconnues. Le CIUSSS vise une conformité de 80 pour cent. Cette année, les centres de réadaptation ont atteint une conformité de 80 pour cent à l’hygiène des mains.                           

Kiosque de l’hygiène des mains, au Salon de la sécurité du CIUSSS, qui a eu lieu à l’Hôpital général juif. De gauche à droite : Helen Kondylis, infirmière-chef adjointe, et Marilyn Mahone, chef d’équipe, Mesure d’urgence et Sécurité civile.                                                                                   

Tournées ciblées dans les établissements de soins de longue durée de SAPA Afin de réduire le nombre de chutes, un Programme de tournées ciblées a été implanté dans les sept établissements de soins de longue durée afin d’accroître la sécurité des résidents. Ce programme comporte des tournées structurées toutes les heures auprès des résidents plus susceptibles de faire une chute. Cent chutes de moins ont été enregistrées comparativement à l’exercice financier précédent.

Sécurité médicamenteuse pour les patients, les familles et les membres du personnel
Les membres du personnel doivent fournir de l’information aux patients au sujet de leurs médicaments, et les patients et leur famille doivent être encouragés à poser des questions à ce sujet. Rx Vigilance, une ressource en ligne où les fournisseurs de soins de santé peuvent obtenir des renseignements pharmacologiques, ainsi que des feuilles d’information sur les médicaments pour les patients, aide à accroître l’engagement envers la sécurité médicamenteuse.

Le kiosque de la sécurité médicamenteuse, au Salon de la sécurité du CIUSSS, qui a eu lieu à l’Hôpital général juif. De gauche à droite : Sonia Boccardi, conseillère-cadre en Soins infirmiers; Cendrella Mhanna, stagiaire en Qualité; Elisabet Serra, spécialiste en Activités cliniques, Direction de la qualité, évaluation, performance, éthique et archives.

Mesures de contrôle à l’HGJ
La pratique idéale recommande des mesures de contrôle ou de contention minimales. L’objectif est de réduire à trois ou quatre pour cent le pourcentage de mesures de contrôle utilisées auprès des patients dans l’Hôpital. Jusqu’à présent, les résultats indiquent une réduction des contentions physiques. Des affiches sur l’utilisation des barrières de lit ont également été distribuées. Plus de deux cents membres du personnel ont bénéficié de cours
d’appoint sur ces sujets.

Mesures et analyses de la performance des infirmières et infirmiers
Les étudiants diplômés en soins infirmiers entendent réduire le nombre de chutes, et les blessures qui en découlent, en incitant les infirmières et les infirmiers et les PAB de l’Unité de médecine à participer à l’amélioration continue de la qualité en suggérant des idées à ce sujet. Le personnel médical et des dirigeants appuient cette initiative, et la prochaine étape sera d’organiser des ateliers fondés sur les idées proposées.   

Connaître les risques cytotoxiques
Il est crucial de bien connaître l’utilisation adéquate de l’équipement de protection individuelle pour protéger les membres du personnel et les patients de l’exposition aux médicaments dangereux. Le dépliant éducatif Hazardous drugs and times for protective handling of patient exreta (Médicaments dangereux et mesures de protection pour la manutention des excréments des patients) a été distribué dans tous les établissements du CIUSSS.

Cybersécurité
Il est essentiel de protéger les renseignements confidentiels et la vie privée. Pour attirer l’attention sur la cybersécurité et la protection de la vie privée, nous avons mis en place une formation continue et lancé une campagne de sensibilisation. De plus, pour simplifier la gestion des renseignements confidentiels, les dossiers médicaux ont été réorganisés de manière à rehausser la confidentialité de l’expérience-usager quand des renseignements personnels sont requis.  

Optimisation des pratiques relatives aux traitements intraveineux
Pour optimiser et harmoniser les pratiques relatives aux traitements intraveineux, nous fournissons de la formation et des renseignements sur toutes les pompes de perfusion. Nous avons implanté l’utilisation des pompes Plum 360 et Sapphire et Sapphire Plus, qui comportent un dispositif de contrôle des doses. La conformité au dispositif de contrôle des doses Plum 360 est de l’ordre de 99 pour cent.

Comment travailler en toute sécurité
Cette initiative vise à promouvoir la santé et la sécurité au travail pour rehausser le mieux-être des membres du personnel et les renseigner sur les pratiques optimales qui les aideront à réaliser ces objectifs. Nous avons fait analyser la qualité de l’air à l’intérieur de tous les établissements du CIUSSS. Des séances d’encadrement et de formation ont été organisées pour les membres du personnel, y compris Principe de déplacements sécuritaire des bénéficiaires à l’intention des proches aidants et Intervention non violente en situation de crise.

Mesures de sécurité accrues pour assurer la sécurité des soins et du transport des patients adultes non ventilés qui utilisent de l’oxygène
Nous entendons mettre au point un processus et des outils à l’échelle de l’Hôpital pour assurer la sécurité des soins et du transport des patients adultes non ventilés qui utilisent de l’oxygène. À cette fin, nous élaborons une politique sur la sécurité du transport, à l’intérieur de l’Hôpital, des patients adultes non ventilés qui utilisent de l’oxygène et une autre sur la sécurité relative à la manutention, au transport et à l’entreposage des cylindres d’oxygène. La prochaine étape sera d’implanter ces pratiques à l’échelle du CIUSSS.  

Identification sécuritaire des usagers
Du matériel de formation a été créé, y compris des affiches et une vidéo, soulignant l’importance des identifiants. Notre objectif est d’améliorer les pratiques parmi les membres du personnel et les usagers.

 

 

 

 

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *