Aider les enfants par le biais du jeu

Meghan Quinn-Cardinal dans la bibliothèque des jouets du pavillon Mackay du Centre de réadaptation MAB-Mackay.
Meghan Quinn-Cardinal dans la bibliothèque des jouets du pavillon Mackay du Centre de réadaptation MAB-Mackay.

Meghan Quinn-Cardinal

Bibliothécaire des jouets / technicienne adjointe en santé, Centre de réadaptation MAB-Mackay

Selon Meghan Quinn-Cardinal, bibliothécaire des jouets, au Centre de réadaptation MAB-Mackay, nous sous-estimons souvent l’importance du jeu dans le processus d’apprentissage. « Comme nos clients ont des besoins très précis, les jouets et les jeux doivent être très motivants pour qu’ils puissent apprendre en jouant ».

Par exemple, nous avons un ourson qui chante. « Cet ourson qui peut chanter n’est pas seulement un jouet muni d’un interrupteur. Il apprend aux enfants comment ils utiliseront plus tard un terminal de communication Dynavox, ou encore comment ils feront fonctionner un fauteuil roulant muni de commandes manuelles. Pour les enfants, les jouets adaptés sont des tremplins vers l’utilisation de technologie d’aide ».

Madame Quinn-Cardinal, qui est également technicienne adjointe en santé, a étudié pour devenir préposée aux bénéficiaires; elle est entrée au service du Centre de réadaptation MAB-Mackay dès la fin de son stage professionnel, en 2013. Par la suite, quand le poste de bibliothécaire des jouets est devenu vacant, elle n’a pas hésité. Elle collabore avec les étudiants en réadaptation des programmes scolaires spécialités au Centre de réadaptation Mackay et à l’école Philip E. Layton, de la commission scolaire English-Montreal, qui ont lieu au pavillon Mackay, avec les clients des programmes des groupes de 0 à 7 ans et de 8 à 21 ans, et avec les cliniques.

Megan Quinn-Cardinal aide la physiothérapeute Sara Whight à évaluer un jouet
Meghan Quinn-Cardinal aide la physiothérapeute Sara Wight à évaluer un jouet que Madame Wight pourrait utiliser auprès de l’un de ses clients.

Madame Quinn-Cardinal explique que la gestion de bibliothèque des jouets constitue la plus grande partie de son travail. Cette bibliothèque permet aux familles d’emprunter des jouets qui aident les enfants à développer leurs capacités motrices, orales, visuelles et auditives. Madame Quinn-Cardinal maintient un stock des jouets et collabore avec les thérapeutes pour sélectionner le jouet le plus pertinent pour les besoins de leurs clients. Elle dit que chaque jour amène un nouveau défi, qu’elle relève avec enthousiasme.

« Parfois, je dois faire preuve d’ingéniosité et utiliser des techniques peu conventionnelles pour m’assurer que les jouets fonctionnent ou même pour les réparer rapidement sur place » dit-elle. « Mon rôle exige beaucoup de créativité ». Elle participe également à la conception de jeux et de livres ou de systèmes d’échange d’images adaptées, à l’intention des enfants non verbaux. « Un enfant peut apprendre de nouveaux mots comme « fourchette » et « cuillère ». Les parents doivent seulement m’envoyer une photo de l’objet que l’enfant utilise à la maison, avec lequel il est familier, et nous créons un jeu fondé sur cet objet ».

Isabelle Cormier, gestionnaire de programme, chargé du programme des clients âgés de 8 à 21 ans et des cliniques, au Centre de réadaptation MAB-Mackay, explique que même si Madame Quinn-Cardinal travaille principalement à l’arrière-scène, elle est un élément essentiel des services cliniques fournis aux clients du Centre MAB-Mackay dans le cadre des programmes auxquels elle participe. « Meghan met tellement de cœur dans son travail. Elle va quotidiennement au-delà des attentes pour aider les clients et les thérapeutes. Son apport change considérablement les choses, elle devance toujours les besoins et s’assure de prévoir tout ce qui est requis par les thérapeutes pour travailler avec les enfants. Parfois, elle va même jusqu’à acheter un excellent jouet pendant ses heures de loisir, et elle se charge de réparer les jouets endommagés. Elle est positive et toujours prête à aider ».

Madame Quinn-Cardinal dit que sa plus grande source d’inspiration est de voir un enfant franchir un jalon. « Les familles sont tellement heureuses que leurs enfants reçoivent ces services du Centre MAB-Mackay », dit-elle. « Voir les familles célébrer les petites victoires de leurs enfants est profondément satisfaisant ».

Vous changez les choses

Pour présenter la candidature d’un membre du personnel du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal qui fait preuve d’un dévouement exceptionnel, communiquez avec Jennifer Timmons, à l’adresse jennifer.timmons.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *