Accroître la sensibilisation au glaucome au sein de la communauté

JGH Ophthalmic Technician Marc Renaud raising awareness about glaucoma at the Montreal North Health Fair, shown here (right) with Quebec Health Minister Gaétan Barrette.
JGH Ophthalmic Technician Marc Renaud raising awareness about glaucoma at the Montreal North Health Fair, shown here (right) with Quebec Health Minister Gaétan Barrette.

Garder les yeux ouverts pour voir les patients atteints de glaucome.

Pourquoi le dépistage précoce est-il tellement important? Parce que le glaucome cause des dommages irréversibles au nerf optique et peut entraîner la cécité, dit le Dr Oscar Kasner, directeur du service du glaucome à l’HGJ.

« Le glaucome est le voleur silencieux de la vue, puisqu’il s’agit d’une maladie incurable et, au début, asymptomatique», précise Marc Renaud, technicien en ophtalmologie à l’HGJ. « Heureusement, cette maladie peut être stabilisée par le biais de différents traitements efficaces, et les membres de notre équipe du service du glaucome s’efforcent de diffuser cette information au sein de la communauté. »

Monsieur Renaud explique que les personnes d’ascendance africaine présentent un risque plus élevé d’être atteints de la forme de glaucome la plus courante. Par conséquent, les outils de diffusions comprennent un DVD traduit en créole et des articles publiés dans les journaux locaux, comme Le Montréal Africain et Montreal Community Contact (pour la communauté montréalaise anglophone des Carraïbes).

En septembre la Foire santé Montréal-Nord, une initiative de la Fondation des médecins Canado-Haitiens, constituait une autre tribune permettant d’accroître la sensibilisation. « La Foire nous a donné l’occasion de rencontrer des centaines de personnes », déclare M. Renaud. « Nous avons distribué des dépliants d’information sur le glaucome et démontré des techniques de soin autoadministré, qui ont été vivement appréciés ».

Envoyer les patients aux séances d’information sur le glaucome

Depuis 12 ans, le Centre d’information sur le glaucome McGill à l’Hôpital général juif fournit au public une clinique sans rendez-vous consacrée au glaucome. Dans le cadre de séances, données successivement en français et en l’anglais, des spécialistes, y compris Marc Renaud, le gestionnaire du projet, Carole Desharnais, infirmière en ophtalmologie à l’HGJ et le Dr Kasner, fournissent aux patients et à leur famille des explications sur la manière de contrôler leur vision et de la stabiliser. M. Renaud explique les causes et les conséquences du glaucome, tandis que Madame Desharnais démontre comment administrer quotidiennement les gouttes ophtalmiques. La dernière partie de la séance est réservée aux questions spécifiques des patients au sujet des particularités de leur condition.

« Le glaucome est la deuxième cause de perte de vision parmi les aînés du Québec, mais 50 pour cent des personnes atteintes de glaucome ne le savent pas », ajoute M. Renaud. « C’est la raison pour laquelle la sensibilisation et les efforts de diffusion d’information sont importants et doivent être encouragés au sein de la communauté médicale ».

Pour en savoir plus au sujet des séances d’information gratuites à l’Hôpital général juif, y compris sur les dates des prochaines séances, allez à Clin d’œil HGJ.

Monsieur Renaud peut être joint par le biais de Lotus, à l’adresse glaucomaed@yahoo.ca ou par téléphone, au numéro 514-340-8222, poste 24954.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *